La normalisation avec Israël renforce le sentiment d'immunité d'Israël (Ambassadeur iranien)

Londres (IRNA)- L'ambassadeur d'Iran à Genève, Esmaïl Baqaï Hamaneh, a critiqué la récente décision des deux pays arabes (Emirats et Bahreïn) de normaliser les relations diplomatiques avec Israël. « Cette question coûtera au prix de bafouer les droits du peuple palestinien opprimé, tout en renforçant le sentiment d'immunité chez les occupants de la sainte Qods », a prévenu le diplomate.

S'exprimant lors de la 45e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève mercredi, Esmail Baqaï Hamaneh a qualifié d’ « ancienne affaire des droits de l’homme » la situation déplorable en Palestine, « une affaire vieille de 75 ans (depuis la création de l’ONU) » et restée malheureusement en suspens, en raison du mutisme international en faveur des criminels israéliens, a-t-il déploré.

« Avec le temps, la situation empire », a prévenu le diplomate.

« La puissance occupante, qui se résumait autrefois à des militaires usurpateurs qui maitrisaient les tactiques terroristes s’est transformée maintenant en un régime militaire hautement apartheid qui définit désormais son existence sur la base d'une philosophie de supériorité raciale », a avertit encore l’ambassadeur iranien en poste à Genève.

Le droit international n'a pas d'importance pour les oppresseurs israéliens qui cherchent toujours à occuper les hauteurs du Golan et les territoires libanais », a déploré Baqaï Hamaneh.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 5 =