L’Iran attire 3,8 milliards de dollars d'investissements étrangers au cours des six premiers mois de l’année en cours

Téhéran (IRNA)- Pour le ministre iranien des Affaires économiques et des Finances, attirer 3,8 milliards de dollars d'investissements étrangers sous la forme de projets approuvés par l'Office des investissements étrangers au cours des six premiers mois de l’année civile en cours (1399), montre la bonne performance de l'Organisation iranienne pour l'investissement et l'Assistance économique et technique et des membres de l’Office, vu les restrictions et les obstacles dressés devant l’Iran.

« Attirer des capitaux étrangers est bien mieux que d'obtenir un prêt. L'investissement étranger signifie la porte d'entrée vers la technologie, la création d'emplois et l'augmentation de la production. Pour cette raison, l'appareil exécutif doit faire tout son possible pour attirer les investissements étrangers », a déclaré Farhad Dejpsand, lors de la 245e réunion du Conseil des investissements étrangers, se référant aux 3,8 milliards de dollars d'investissements étrangers attirés sous la forme de projets approuvés par le Conseil des investissements étrangers au cours des six premiers mois de l’année en cours iranienne (depuis le 21 mars «2020).

M.Dejpsand a déclaré : « L'un des moyens d'attirer les investissements étrangers est de résoudre les problèmes et de faciliter les procédures pour les investisseurs nationaux. »

Il a rappelé : le pays a besoin d'au moins 33 millions de dollars d'investissement par an pour réaliser un bond de production, et certes attirer les investissements étrangers peut également jouer un rôle à cette fin. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 11 =