L'envoyé russe au CSNU refuse le retour des sanctions contre l'Iran demandées par les États-Unis

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur russe auprès des Nations Unies, Vassily Nebenzia, a déclaré dans son discours à l'occasion de la présidence de la Russie au Conseil de sécurité des Nations Unies que les sanctions du CSNU sur lesquelles les Etats-Unis insistent ne reviendront pas.

Selon les médias russes, Nebenzia a déclaré jeudi que discuter de l'invocation du snapback pour rétablir les sanctions contre l'Iran ne se produirait pas.

La résolution 2231 du CSNU indique que si l'un des États membres exprime une protestation contre les engagements des autres parties, la question sera d'abord discutée au sein de la Commission mixte du JCPOA, et si la question n'est pas résolue, elle peut être envoyée à la UNSC.

Les États-Unis se sont retirés du JCPOA en mai 2018 et ont violé l'accord approuvé par le CSNU. En juin dernier, la Maison Blanche a annoncé qu’elle présenterait une résolution au CSNU pour prolonger l’embargo sur les armes de l’Iran, qui a été catégoriquement refusé le 15 août. Seuls les États-Unis et la République dominicaine ont donné un oui au projet de résolution. L'incident est considéré comme un échec humiliant pour le système diplomatique américain.

Puis le 21 août, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a remis une lettre à l'ONU pour invocation de snapback contre l'Iran afin de ramener dans 30 jours les sanctions levées par le plan d'action global conjoint et la résolution 2231 du CSNU, qui a été rejetée par quatre membres permanents et neuf membres non permanents du Conseil de sécurité dans les 24 premières heures qui suivent. Ils ont déclaré que la demande de Washington n’avait aucune base légale.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 1 =