Empêcher l'achat de médicaments et de nourriture pour le peuple iranien, «un crime contre l'humanité»

Téhéran(IRNA) - Le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a qualifié de crime contre l'humanité les restrictions illégales américaines imposées sur l'accès de l’Iran à ses ressources en devises dans d'autres pays, une situation qui empêche le gouvernement iranien d’acheter des médicaments et de la nourriture pour son peuple.

Dans un entretien avec son homologue japonais, Mohammad Javad Zarif a échangé des points de vue sur les relations internationales, régionales et bilatérales, rapporte l'IRNA mercredi 14 octobre depuis le service de la presse du ministère iranien des A.E.

Le Ministre des affaires étrangères a félicité à cette occasion Yoshihide Suga pour son élection au poste de Premier ministre du Japon. Mohammad Javad Zarif a également félicité Toshimitsu Motegi pour sa prise des fonctions de ministre des Affaires étrangères du Japon.

Le très haut diplomate iranien a émis l’espoir de voir la politique précédente du Japon consistant à jouer un rôle productif pour la stabilisation de la région, se poursuivre sous le gouvernement Suga .

Toujours lors de cette conversation téléphonique avec son homologue japonais, Mohammad Javad Zarif, faisant référence à la nécessité pour la République islamique d'Iran d'utiliser ses ressources en devises bloquées au Japon sous pression américaine, a condamné les restrictions illégales extraterritoriales du régime états-unien avant de qualifier de « crime contre l'humanité » d'empêcher le peuple iranien d'acheter des médicaments et de la nourriture.

Le chef de l’appareil diplomatique iranien a souligné : «Nous nous attendons à ce que le gouvernement japonais empêche cette action illégale des États-Unis au nom de l'engagement général des pays à mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité, y compris la résolution 2231 (qui endosse l’accord international sur le nucléaire iranien de 2015)».

Zarif a également remercié le Japon pour son soutien à l'Iran dans la lutte contre l’épidémie de Coronavirus et a exprimé l'espoir que la coopération entre les deux pays dans les relations bilatérales se développerait.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 2 =