L'Iran s'oppose à «toute présence militaire étrangère» dans le golfe Persique

Téhéran (IRNA)-Soulignant l'opposition de l'Iran à toute présence militaire étrangère dans le golfe Persique, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour les affaires politique a déclaré : « La présence de forces étrangères non seulement ne contribuera pas à établir la sécurité, mais elle intensifiera encore les tensions. »

Lors d'une réunion avec le nouvel ambassadeur du Danemark à Téhéran mercredi 14 octobre, Seyyed Abbas Araghchi a réitéré sur l'opposition de la République islamique d'Iran (RII) à toute présence militaire étrangère dans la région du golfe Persique, y compris les forces européennes. « Non seulement cela n’aidera pas à établir la sécurité, mais encore, elle intensifiera les tensions. »

Soulignant que la sécurité du golfe Persique est un souci commun dans la région, le vice-ministre des Affaires étrangères a déclaré : « La sécurité durable dans la région dépend du dialogue et de la participation collective entre les pays de la région et de la non-ingérence des puissances étrangères. »

« Au lieu de dépêcher des troupes et du matériel militaire vers la région ou de vendre des armes à certains pays régionaux, il vaut mieux que le Danemark et d'autres pays européens s'attaquent à la cause profonde des tensions dans la région, à savoir les politiques destructrices et erronées menées par les États-Unis dans le golfe Persique », a insisté le diplomate.

Les deux parties se sont également penchées sur les dernières évolutions internationales et régionales, la lutte contre le terrorisme, la situation au Moyen-Orient, la crise du Haut-Karabagh, ainsi que les potentiels de coopération économique entre les deux pays.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 11 =