17 oct. 2020 à 11:53
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84078105
0 Persons

Tags

Le projet des missiles iraniennes, un moyen de dissuasion contre les menaces étrangères

New York (IRNA) - «Les missiles iraniennes sont défensifs et un moyen de dissuasion contre les menaces étrangères. Présenter le projet des missiles de l’Iran comme une menace est une politique trompeuse et hostile.», a déclaré le représentant de l'Iran au comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Selon le correspondant de l’IRNA à New York, Heydar Ali Baloudji a soulevé ce sujet lors d'une réunion du Comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies en réponse aux remarques du représentant allemand.

"Notre doctrine de défense est basée sur une géostratégie consciente et sur les principes moraux et religieux, ainsi que sur une expérience historique significative", a déclaré Baludji en réponse aux remarques de l'envoyé allemand qui s'est dit préoccupé par le programme de missiles de l'Iran.

Le représentant de l'Iran à le premier comité de l'Assemblée générale des Nations Unies a ajouté: «Lors des invasions de Saddam Hussein contre l’Iran (1980-1988), il a tiré des missiles sur nos villes et sur les zones civiles. Certaines de ces missiles contenaient des composants chimiques produits par les pays occidentaux, dont les États-Unis et l'Allemagne. »

Le représentant de l'Iran au Comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies a poursuivi: "À la suite de ces attaques, en plus des centaines de milliers d'Iraniens innocents qui ont perdu la vie directement, 100 000 personnes ont été affectées et souffrent encore des conséquences de ces armes chimiques."

"L'Allemagne doit être tenue responsable de son rôle en aidant Saddam à s’équiper des armes chimiques et à commettre des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité", a déclaré ce diplomate iranien.

"Néanmoins, pendant l’agression de Saddam, l’Iran n'a pas été autorisé à acheter les outils d'autodéfense les plus élémentaires. De telles restrictions sont toujours imposées contre l'Iran par tous les pays occidentaux. », a ajouté Baloudji.

"En plus de l'agression de Saddam, qui a été effectivement soutenue par les États-Unis et leurs alliés régionaux, l'Iran a subi des interventions militaires américaines à plusieurs reprises au cours des 40 dernières années", a déclaré le conseiller de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies.

"Aucun responsable iranien ne peut laisser son peuple sans défense dans une zone instable telle que le golfe Persique. Notre principale responsabilité est de protéger les citoyens iraniens. Nous avons donc développé notre propre système de défense antimissile. Cela est notre droit légal, légitime et inhérent au titre de l'Article 51 de la Charte des Nations Unies. », a précisé Baludji.

"Les missiles qui portent des armes nucléaires n'ont pas besoin d'être précises, mais des ogives ordinaires doivent être nécessairement précises. ", a souligné le conseiller de la République islamique d'Iran auprès de l'ONU.

Le représentant de l'Iran au Comité du désarmement, en réponse aux accusations anti-iraniennes concernant la résolution 2231 et le lancement des missiles balistiques, a déclaré: "La résolution 2231 appelle seulement l'Iran à ne pas agir dans le domaine des missiles balistiques conçus pour porter des armes nucléaires. L'Iran a déclaré à plusieurs reprises qu'aucun de ses missiles balistiques n'était conçu pour avoir une telle capacité. Nous respectons la Résolution 2231 et nos obligations internationales. »

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Tags

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 2 =