Crise afghane : La solution passe par un «dialogue politique national» (Rohani)

Téhéran (IRNA) – A l’occasion de sa rencontre, ce lundi à Téhéran,avec Abdullah Abdullah, le Président Rohani, exprimant son espoir de voir le succès des efforts du Conseil suprême afghan pour la réconciliation nationale, en faveur de la paix et de la stabilité en Afghanistan, a déclaré : « Il est important que le peuple afghan parvienne à une paix réelle après des années de guerre et de conflit pour pouvoir préserver ses réalisations. La solution à ce problème est le dialogue politique et les négociations interafghanes. »

Selon l'IRNA, depuis le service de la presse présidentiel, Hassan Rohani, a reçu ce lundi 19 octobre, le chef du Conseil suprême pour la réconciliation nationale en Afghanistan, Abdullah Abdullah.

Le Président Rohani, déclarant que pendant la période où l'Afghanistan fait face à une agression étrangère, le peuple et le gouvernement iraniens sont restées aux côtés du gouvernement et du peuple de ce pays, a indiqué : « Nous espérons voir le rétablissement d’une paix et d’une sécurité durables en Afghanistan et le peuple afghan vivre en paix. »

Affichant une fois de plus son soutien aux efforts déployés par le Haut Conseil de réconciliation en Afghanistan, pour la paix, la stabilité et la sécurité en Afghanistan, le Président Rohani a ajouté : « Le rétablissement d’une paix, d’une stabilité et d’une sécurité durables en Afghanistan, pays voisin et frère, revêt une importance particulière pour la République islamique d'Iran. »

Hassan Rohani a émis l’espoir de voir le succès des efforts du Haut Conseil de réconciliation pour instaurer la paix et la stabilité en Afghanistan, aboutir, avant de préciser : « Il est important que le peuple afghan parvienne à une paix réelle après des années de guerre et de conflit pour pouvoir préserver ses réalisations (enregistrées jusqu’ici dans les domaines politique, économique et social) . La solution à la crise ne passe que par un dialogue politique afgahno-afghane. »

S’attardant sur le fait que l'intervention et la présence américaines, en tant que pays agresseur, en Afghanistan n'étaient pas à la demande du peuple de ce pays, Hassan Rohani a poursuivi : «Le gouvernement américain, qui a échoué dans ses politiques menées dans la région et dans le monde, cherche maintenant à exploiter, à des visées électorales, les pourparlers de paix en Afghanistan. »

Le chemin de fer Khaf-Herat sera inauguré dans les prochains jours

Faisant référence aux bonnes relations entre l'Iran et l'Afghanistan en tant que deux pays amis et voisins, Rohani a souligné le développement et l'approfondissement des relations Téhéran-Kaboul pour dire : « Un accord à long terme entre les deux pays peut conduire au développement et à l'approfondissement des relations dans tous les domaines. »

Evoquant l'ouverture du chemin de fer Khaf-Herat dans les prochains jours, le Président de la RII a déclaré que la connexion des chemins de fer iranien et afghan renforcerait la coopération économique et commerciale entre les deux pays avant d’ajouter : «L'Iran est prêt à relier ses gazoducs et oléoducs à l'Afghanistan pour répondre aux besoins de son peuple en énergie. »

« Nous resterons aux côtés du peuple afghan et nous continuerons d'appuyer tous les tribus et groupes épris de paix du pays, tout comme le passé, et nous espérons voir une sécurité durable dans ce pays », réitère le Président Rohani.

Je transmet le message du soutien iranien à Kaboul

Le Président du Conseil suprême de réconciliation nationale d'Afghanistan saluant pour sa part le soutien et les positions de la République islamique d'Iran pour la paix et la stabilité durables dans son pays a qualifié de « bon ami » et de « bon voisin » de l'Afghanistan la République islamique d’Iran.

Abdullah Abdullah a remercié l'Iran d'avoir accueilli des réfugiés afghans pendant les années de guerre et de conflit dans son pays et a déclaré : « Lors de ma visite à Téhéran, j'ai eu des rencontres positives avec les responsables de la République islamique. Je porterai le message de soutien iranien à Kaboul et je donnerai suite aux accords entre les deux pays », a promis Abdullah Abdullah.

Le Président du Conseil suprême de réconciliation nationale d’Afghanistan a émis l’espoir de voir l’aboutissement des pourparlers de paix interafghans et le rétablissement de la paix et de la stabilité dans son pays, grâce à l’appui et aux positions de Téhéran.

A la tête d’une haute délégation, Abdullah Abdullah, est arrivée dimanche 18 octobre à Téhéran pour une visite de trois jours et pour rencontrer des hautes autorités de la RII afin de discuter des moyens d'élargir les relations bilatérales et de rétablir la paix et la stabilité durables en Afghanistan.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**


 

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha