3 nov. 2020 à 19:49
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84098020
0 Persons
Des courts métrages iraniens s'alignent pour le festival serbe MikroFAF 2020

Téhéran (IRNA)- Neuf films de cinéastes iraniens seront en compétition dans le 11e MikroFAF en Serbie.

Le festival international du bricolage et des courts métrages indépendants aura lieu au Musée de la Cinémathèque yougoslave de Belgrade du 13 au 15 novembre.

«Divinity» (Malakout) du réalisateur Fernush Abedi est le clou de la programmation iranienne.

Le film d'animation, qui a remporté le prix d'excellence au 18e Festival international d'animation d'Hiroshima en août, est un film d'horreur sur un pianiste qui a perdu une de ses mains et ne peut plus jouer du piano.

Les médecins décident de transplanter la main d’un criminel mort sur son corps. Le pianiste avec sa nouvelle main commence à tuer des gens.

La programmation comprend également «The Rotation» de Hazhir As’adi. Il raconte l'histoire d'un pays où il y a une guerre entre deux tribus pour avoir revendiqué le soleil dans le ciel.

À la suite de cette guerre, le soleil est anéanti et un volcan entre en éruption. Ces deux tribus sont maintenant mortes et un nouveau soleil est fait, tous deux faits par la lave. Plusieurs siècles passent et les humains sont toujours en guerre pour réclamer le soleil dans le ciel.

«Talker» de Mehrshad Ranjbar a également été sélectionné pour être projeté en compétition officielle.

Le film, qui a été nommé meilleur film étudiant au 18e Festival international du film de Tirana en Albanie en septembre, tourne autour d'une femme âgée qui s'est occupée de son mari infirme pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'un jour cette routine se termine.

«Today Is Friday» de Mohammad Ahangar, «Rahmat Creel» de Behzad Alavi, «The Movement» de Ruzbeh Kazemi, «Raya» de Sepideh Berenji, «Bullets of Baptism» de Zivar Hojjati et «Prestige» de Zahra Ahui seront également en compétition avec 88 films du monde entier dans le 11e MikroFAF, qui se tiendra en format numérique cette année.

La devise du MikroFAF de cette année est «Pouvez-vous respirer?» d'attirer l'attention sur les troubles et les troubles sociopolitiques mondiaux qui ont marqué 2020 avec leurs conséquences négatives et leurs défis difficiles.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 11 =