L’Iran attend que le changement d’administration aux Etats-Unis soit un changement de cap (Zarif)

Islamabad (IRNA)-« Tout dépend du comportement des Etats-Unis, et nous attendons leurs actions », a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, à son arrivée à Islamabad, et en réponse à une question sur les perspectives de l'accord nucléaire avec la nouvelle administration américaine.

« Le sort de l'accord nucléaire dépend du comportement des Etats-Unis », a déclaré Mohammad Javad Zarif au micro de l’IRNA mardi soir 10 novembre à son arrivée dans la capitale pakistanaise, Islamabad.

Concernant la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine, il a ajouté : « Les personnalités sont certes importantes, mais ce qui est encore plus important c'est le comportement et les actions, et la République islamique attend de voir ce que la nouvelle administration américaine fera. »

Le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, est arrivé ce mardi soir à la tête d'une délégation politique et économique à Islamabad, pour consulter de hauts responsables pakistanais.

Selon l'IRNA, Mohammad Javad Zarif a été accueilli à son arrivée à la base aérienne de Nourkhan, par Seyyed Mohammad Ali Hosseini, ambassadeur de la République islamique d'Iran au Pakistan, un groupe de représentants de l'ambassade et le vice-ministre des Affaires régionales du ministère des A.E. du Pakistan.

Un certain nombre de conseillers et de fonctionnaires du ministère iranien des Affaires étrangères accompagneront le très haut diplomate dans cette visite. 

Zarif a déjà effectué 10 visites au Pakistan en tant que ministre des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran.

Au cours de sa visite de deux jours au Pakistan, le chef de la diplomatie rencontrera le Premier Ministre Imran Khan, son homologue Shah Mahmood Qureshi et le général Qamar Javed Bajwa, commandant de l'armée pakistanaise.

Au menu également un discours à la réunion de l'Institut d'études stratégiques d'Islamabad (ISSI). 

Ses discussions avec les hautes autorités pakistanaises seront axées sur les moyens d'élargir les relations bilatérales, donner suite au processus de mise en œuvre des accords entre les deux pays et les consultations liées aux dernières évolutions régionales et internationales. 

Le Pakistan, voisin privilégié de l'Iran

Dans une autre partie de son discours, Zarif revient sur les objectifs de son déplacement à Islamabad :

« Nous avons des pourparlers réguliers avec le Pakistan en tant que voisin très spécial, et ces consultations se tiennent périodiquement. »

Le ministre iranien des Affaires étrangères a poursuivi : « Nous discuterons avec nos amis pakistanais de diverses questions dont les relations bilatérales, les frontières, la coopération régionale et internationale, y compris l'Afghanistan.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 15 =