Trafic de drogue : saisie de 670 tonnes de stupéfiants depuis le début de l’année (Police iranienne)

Téhéran (IRNA)- Le chef de la police anti-stupéfiants de la NAJA (Force de l’Ordre de la République islamique d’Iran) a annoncé que le nombre de stupéfiants saisis au cours des sept premiers mois de l’année en cours iranienne était de 670 tonnes avant d’indiquer que des substances trouvées étaient de divers types dont notamment l'héroïne et la morphine, qui devaient être acheminés vers des pays européens.

Selon le rapport du jeudi 12 novembre de l’IRNA, citant le site Web d'information de la Police iranienne, le général Majid Karimi, s’exprimant à l’occasion d’une réunion bilatérale des chefs de la police anti-stupéfiants iranienne et azerbaïdjanaise, qui s'est tenue en vidéoconférence a déclaré : « Nous espérons qu'avec une coopération mutuelle, nous pourrons voir des mesures souhaitables et appropriées pour lutter contre le trafic de drogue dans la région. »

Evoquant le volume élevé de culture et de production de stupéfiants en Afghanistan, il a ajouté :
« Le volume du trafic de drogues depuis l'Afghanistan et le Pakistan vers la République islamique d'Iran est à un niveau élevé. Une grande partie des drogues produites en Afghanistan atteint l’Europe après avoir traversé l’Iran et la République d'Azerbaïdjan est également sur cette route de transite. »

Evoquant le volume élevé de culture et de production de stupéfiants en Afghanistan, il a ajouté :
« Le volume du trafic de drogues depuis l'Afghanistan et le Pakistan vers la République islamique d'Iran est à un niveau élevé. Une grande partie des drogues produites en Afghanistan atteint l’Europe après avoir traversé l’Iran et la République d'Azerbaïdjan est également sur cette route de transite. »

Evoquant la situation interne en Afghanistan et la culture et la production de stupéfiants dans le pays, le haut responsable des Forces de l’Ordre iraniennes a ajouté : « Malheureusement, en cette période de crise sanitaire marquée par la pandémie de Covid-19, nous assistons à une augmentation de la découverte de stupéfiants de type méthamphétamine et du trafic de drogue depuis l'Afghanistan vers l'Iran.

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 6 =