Ghalibaf: Les événements causés par les élections américaines ont accéléré le déclin des États-Unis

Téhéran (IRNA) - "Les événements causés par les élections américaines ont montré le vrai visage des États-Unis et ont accéléré le déclin de ce pays en brisant son hégémonie.", a déclaré le président de l'Assemblée iranienne.

Lors d'une séance publique de l'Assemblée iranienne, Mohammad Bagher Ghalibaf a déclaré: "Les récentes élections américaines et les événements qui ont eu lieu avant et après ces élections ont été très informatifs et ont exposé à l'opinion publique dans le monde entier le visage sans retouche des États-Unis qui pendant des années cachaient leurs problèmes structurels, sociaux, politiques et économiques avec la force des médias américains."

Le président de l'Assemblée islamique d'Iran a ajouté: "La vraie Amérique, qui, malgré sa force économique et militaire, est face à de profondes divisions sociales et à une discrimination systématique, est loin de l'Amérique idéalisée par les médias. Et la vraie image des États-Unis dévoilée aujourd'hui montre le déclin de ce pays."

Ghalibaf a poursuivi: "Comme mon cher frère Hassan Nasrallah a déclaré, Il y a quelques jours, nous sommes heureux de la défaite et de l'humiliation de l'assassin du Général martyr Ghassem Soleimani et du martyr Abu Mahdi Al-Mohandes."

"Il est clair que le nouveau président des États-Unis prétend avoir des politiques et des méthodes différentes de l'administration précédente, et cette distinction façonnera différentes politiques dans ce pays au cours des quatre prochaines années. Il est vrai que Biden est différent de Trump, mais il est important de savoir que Biden n'est pas différent d'Obama, qui a conçu les soi-disant sanctions paralysantes contre l'Iran. Obama était la première personne à violer les engagements américains. Biden était le numéro deux de l'administration Obama et régulait des principes de politique étrangère de cette administration, et l'équipe d'experts et de décideurs de Biden est en grande partie la même que l'administration Obama.", a souligné le président de l'Assemblée iranienne.

"La République islamique d'Iran, selon des rapports de l'Agence de l'énergie atomique, a pleinement rempli toutes ses obligations, donc si Biden croit vraiment à l'accord JCPOA qu'il a signé avec l'Iran en tant que deuxième personne du gouvernement précédent des États-Unis, il doit remplir les obligations des États-Unis sans conditions préalables, et d'indemniser le peuple iranien.", a conclu Mohammad Bagher Ghalibaf.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 2 =