18 nov. 2020 à 09:12
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84114332
0 Persons

Tags

GharibAbadi: L'Arabie saudite ne doit pas rejeter sa propre faute sur les autres

Londres (IRNA) - En réponse aux remarques anti-iraniennes du ministre saoudien des Affaires étrangères, le représentant permanent de l'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a déclaré: "L'Arabie saoudite ne doit pas rejeter sa propre faute sur les autres."

Kazem Gharibabadi a publié un message sur sa page Twitter: "Le bouc émissaire et la propagation de la peur sont deux méthodes courantes et classiques utilisées par les démagogues! Si vous souhaitez poursuivre un programme d'armes nucléaires, ou si vous cherchez une excuse pour justifier votre manque de coopération avec l'AIEA ou votre système de sauvegarde obsolète, ayez au moins le courage de l'admettre et d'en payer le prix. Ne blâmez pas les autres pour vos propres fautes."

"Si le programme nucléaire iranien n'est pas arrêté, l'Arabie saoudite aura le droit de s'équiper d'armes nucléaires", a déclaré Adel al-Jubeir, ministre saoudien des Affaires étrangères, dans une interview.

Depuis quelques années, l'Arabie saoudite développerait une installation nucléaire.

Selon le New York Times, le CIA examine le programme nucléaire de l'Arabie saoudite et examine si ces activités pourraient ouvrir la voie à Riyad pour acquérir une arme nucléaire.

Gharibabadi a précédemment demandé à l'Agence internationale de l'énergie atomique de clarifier le programme nucléaire saoudien et de fournir un rapport aux membres de l'AIEA.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 0 =