Avantages économiques du PGAC : l’UE souligne la nécessité de réaliser des actions concrètes pour l’Iran

Londres (IRNA)-Faisant référence à la promesse du Président élu américain, Joe Biden, selon laquelle Washington reviendrait au Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a souligné la nécessité de concrétiser les avantages économiques escomptés de cet accord international pour l'Iran.

Selon le rapport de l’IRNA mercredi 28 novembre, Joseph Borrell s’exprimant à l’occasion d’une interview avec le magazine Time a ajouté : « Le PGAC n'est pas seulement un accord nucléaire, mais aussi un pacte économique. »

« L'Iran a des attentes de l'autre côté en échange d'un arrêt de son programme nucléaire », a rappelé le très haut diplomate européen.

Il a donc appelé les États-Unis à participer aux négociations avec l'Iran, prétendant que le PGAC était le seul moyen d'empêcher Téhéran de devenir une puissance nucléaire.

Le chef de la politique étrangère de l'UE a ajouté : « Je ne pense pas qu'il y ait d'autre solution que cet [accord]. »

En mai 2018, le Président américain Donald Trump a retiré unilatéralement et illégalement son pays de l’accord historique nucléaire de 2015 réimposant les sanctions levées par cet accord contre la nation iranienne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 5 =