Journalisme jaune : Téhéran qualifie de «montées de toutes pièces » les informations sur un contact avec l'équipe de Biden

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a qualifié d’ « inventée de toutes pièces » une information sur un prétendu contact du vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour la Politique, Seyed Abbas Araghchi avec l'équipe de Biden et a souligné : « Le journalisme jaune est devenue la méthode habituelle de certains médias, en particulier dans les circonstances acutelles».

Il a poursuivi : « Cette nouvelle diffusée début semaine n’est qu’une fake news ».

Saïd Khatibzadeh a noté que le bureau de représentation de l'Iran à New York avait nié le même jour  toute sorte de « contact direct ou indirect » entre les diplomates iraniens et américains.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a souligné que ce type de médias dont les activités sont basées sur un « journalisme jaune » inventeront désormais plus de fake news.

Selon l'IRNA, le journal américain le New York Times, citant des « sources diplomatiques », a prétendu que le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Seyed Abbas Araghchi avait tenté de transmettre par l’intermédiaire d’une tierce, un message au président élu Joe Biden, suggérant que « les États-Unis doivent revenir à l'accord sur le nucléaire de 2015 et cela sans conditions préalables avant toute reprise du dialogue. »

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 6 =