23 nov. 2020 à 22:18
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84121356
0 Persons
Une diplomate italienne visite le Musée national d'Iran et discute des moyens d'élargir les liens

Téhéran (IRNA)- Yaroslava Romanova, l'attachée culturelle de l'ambassade d'Italie à Téhéran, a rendu visite lundi au Musée national d'Iran.

Elle a également rencontré le directeur adjoint du musée, Fereidoun Biglari, pour discuter des moyens d’élargir la coopération dans le domaine des études muséales.

Ils ont échangé des vues sur l'état passé et actuel des relations entre le Musée national iranien et les musées et universités italiens par le biais d'expositions bilatérales et d'études archéologiques.

Romanova a évoqué la longue histoire des relations culturelles entre les deux nations, qui ont une histoire de plusieurs milliers d'années.

Elle a en outre exprimé l'espoir que ces relations étroites élargiraient en particulier la collaboration entre le Musée national et les musées italiens.

Elle a souligné que les collaborations précédentes entre les musées italiens et le Musée national d'Iran ont été très fructueuses et ont permis aux deux nations de mieux se comprendre.

Faisant référence au lien étroit entre le Musée national d'Iran et les musées et universités italiens, Biglari a déclaré qu'au cours des deux dernières décennies, le Musée national a participé individuellement ou en groupes muséaux à six expositions en Italie, dont la dernière était «Les Lions et Taureaux de l'ancienne Perse à Aquilée »qui a eu lieu en 2016.

Il a en outre évoqué la récente exposition «Iran et Italie: 60 ans de collaboration sur le patrimoine culturel», qui s'est tenue en 2016 au Musée national et a été soutenue par l'ambassade d'Italie à Téhéran, l'ISMEO, l'Institut de recherche sur le patrimoine culturel et Tourisme de l'Iran.

Le fonctionnaire iranien a exprimé l'espoir qu'à l'avenir, en organisant des expositions sur les relations culturelles communes entre les deux anciennes civilisations dans les musées des deux pays; une autre étape peut être franchie pour approfondir ces relations.

En fin de compte, Romanova a exprimé son espoir qu'après la fermeture du musée en raison de la pandémie, elle pourra visiter le musée et se familiariser avec les cultures anciennes de l'Iran.

A l'issue de la rencontre, le député culturel du musée a présenté plusieurs publications du Musée national au diplomate italien pour se familiariser davantage avec le Musée national iranien et ses expositions précédentes, notamment celles qui se tiennent en Italie.
 

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 8 =