24 nov. 2020 à 10:27
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84121671
0 Persons

Tags

L'Iran et l'ONUDI renforcent les coopérations industrielles
La rencotre entre Kazem Gharibabadi et Li Yong, le DG de l'UNIDO

Londres – (IRNA) – Le représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a prononcé un discours à la 48e session du Conseil de l'ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel) en soulignant la perspective positive de la coopération entre l'Iran et cette institution onusienne.

Lors de son discours prononcé par vidéoconférence à la 48e session du Conseil de l'ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel), Kazem Gharibabadi a souligné le rôle fondamental de cette organisation onusienne dans les plans de développement et dans les activités industrielles des pays en développement.

Mettant l'accent sur la mise en œuvre de plusieurs projets dans le cadre de la coopération entre l'Iran et l'ONUDI, le représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne a déclaré: " En remplissant les obligations internationales des pays membres de l'ONUDI, en réalisant le développement de la communauté industrielle internationale, en créant un environnement propice au bénéfice et au bien-être des populations grâce à des efforts conjoints et en divisant les tâches sur la base de la coopération internationale, la réalisation des objectifs communs du multilatéralisme sera facilitée."

"Nous devons protéger le multilatéralisme en tant qu'une valeur dans le procès d'industrialisation. Il y a un long chemin à parcourir pour parvenir au développement durable et créer un monde plus prospère et plus sain pour les populations", a ajouté le diplomate iranien.

Dans une autre partie de son discours, évoquant l'impact négatif du coronavirus sur le procès d'industrialisation, Kazem Gharibabadi a précisé que la lutte contre cette pandémie nécessite une réponse multilatérale globalement coordonnée pour soutenir les pays affétés et leur permettre de prendre de meilleures mesures compensatoires.

"Nous exprimons notre profonde préoccupation face aux graves conséquences du Covid-19 sur de nombreux pays en développement, y compris ceux qui sont vulnérables. Cette pandémie affecte profondément les investissements étrangers nécessaires dans la mise en œuvre du développement durable dans les pays en développement.", a déclaré l'Ambassadeur d'Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne.

En insistant sur l'effet négatif et périlleux des sanctions dans la lutte mondiale contre le Covid-19, Gharibabadi a ajouté: "L'utilisation des sanctions unilatérales contre des pays affutés par le coronavirus viole clairement la Charte des Nations Unies, le droit international et les droits de l'homme ainsi que les principes du multilatéralisme et les normes diplomatiques. Nous sommes fermement convaincus que le moment est crucial pour la coopération sur la base d'une responsabilité partagée et par le biais d'une action conjointe de la communauté internationale. L'ONUDI devrait travailler avec d'autres agences des Nations Unies pour garantir l'accès continu des pays du monde aux équipements nécessaires dans la lutte contre le Covid-19, ainsi que la distribution équitables des vaccins du coronavirus."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 1 =