Les navires des pays extra-régionaux contraints de s'éloigner à une distance de 1000 km de l'espace maritime iranien

Bandar Abbas (IRNA) - "Après la mise en œuvre des politiques du Commandement en chef des Forces Armées d'avoir une forte présence maritime pour protéger les intérêts du pays et en déployant une flotte au port de Jask et ses patrouilles régulières dans les eaux lointaines, les navires des pays extra-régionaux se sont éloignés à une distance de 600 milles (1000 km) des frontières iraniennes.", a déclaré le commandant de la flotte sud de la Marine iranienne.

Lors d'une conférence de presse à l'occasion du 7 Azar (27 novembre), jour de la Marine de l'armée de la République islamique d'Iran, le vice-amiral Arya Shafghat Rudsari a déclaré: "Aujourd'hui, la Marine de l'Armée de la République islamique d'Iran a atteint un niveau d'autonomie et tous les équipements nécessaires sont fabriqués dans le pays, ce qui est en soi une force de dissuasion contre les ennemis."

"Un certain nombre d'équipements fabriqués localement par les experts iraniens rejoindront la flotte navale de l'armée de la République islamique d'Iran dans quelques jours.", a ajouté le commandant de la flotte sud de la Marine iranienne.

Le 21 novembre aussi, la marine de la République islamique d'Iran a annoncé que le navire collecteur de renseignement "Shiraz", qui a des capacités spéciales et ultra-modernes dans la guerre électronique, rejoindra la flotte iranienne d'ici l'année prochaine.

Le ministre iranien de la Défense aussi a déclaré le 23 novembre qu’un destroyer "Dena" de la fabrication nationale et équipé de la technologie à la pointe rejoindra la flotte de la marine dans un proche avenir.

Il y a quelques jours la Marine du CGRI a également dévoilé un navire océanique porte-hélicoptère Made in Iran.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 12 =