L’assassinat de Fakhrizadeh ne bloquera pas la marche du progrès du pays (chef de la justice iranienne)

Téhéran (IRNA)- Le chef de la justice iranienne, Ebrahim Raeisi, a déclaré que le «grand crime» avait été commis par «des éléments traîtres liés aux étrangers et au sionisme international dans le sinistre objectif d'entraver les progrès scientifiques du pays».

Suite à l’assassinat d’un chercheur iranien de haut rang travaillant dans le domaine du nucléaire, le chef de la justice iranienne, Ebrahim Raeisi a déclaré que le «grand crime» avait été commis par «des éléments traîtres liés aux étrangers et au sionisme international dans le sinistre objectif d'entraver les progrès scientifiques du pays».

Raeisi a en outre salué le rôle du scientifique dans l’accélération des progrès de l’Iran dans divers domaines scientifiques, y compris l’industrie nucléaire, affirmant que le martyre de Fakhrizadeh ne bloquera pas la marche du pays.

Il a appelé les institutions de sécurité et de renseignement du pays, ainsi que les organes judiciaires compétents, à faire tout leur possible pour arrêter et rendre justice aux criminels et mercenaires impliqués dans le crime dans les meilleurs délais.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 4 =