Assassinat du physicien iranien : Zarif qualifie de «honteux » le refus de «certains» de tenir tête au terrorisme

Téhéran (IRNA) - Dans un tweet émis ce samedi soir, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a qualifié de « honteux » le refus de « certains » de tenir tête au terrorisme.

« Il ne fait aucun doute que l’attaque terroriste contre notre scientifique nucléaire a été planifiée par un régime terroriste et menée par ses complices criminels », déplore Zarif dans son tweet émis ce samedi soir 28 novembre, au lendemain de l’assassinat ciblé de l’éminent savant atomiste iranien,  Mohsen Fakhrizadeh, rapporte l'IRNA citant le service de la presse du ministère iranien des A.E.

Il a poursuivi : « C'est dommage que certains refusent de tenir tête au terrorisme et se cachent derrière l'appel à la « retenue ».

Il a souligné que l'impunité ne peut que rendre plus insolent un régime terroriste dont l’agression est dans sa nature.

Lire aussi: Fakhrizadeh : Zarif appelle la communauté internationale à condamner le terrorisme d'État

« Des terroristes ont assassiné aujourd’hui un éminent scientifique iranien. Cette lâcheté – avec des indications sérieuses du rôle d’Israël – montre le bellicisme désespéré de ses auteurs », a posté hier le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, sur Twitter.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 6 =