2 déc. 2020 à 22:51
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84133212
0 Persons
Lutte anti-stupéfiant irano-italienne: les deux parties pour l’élargissement des coopérations

Téhéran (IRNA) - Lors d'une réunion avec son homologue italien, le chef de la Police anti-stupéfiants de la NAJA (Force de l’Ordre iranienne) a souligné la nécessité de renforcer et d'augmenter le niveau de coopération bilatérale entre l’Iran et l’Italie.

Selon l'IRNA, le général Majid Karimi s’exprimant lors d'une réunion mercredi 2 décembre à Téhéran avec Salvadore Labarbra, le nouvel officier de liaison de la police italienne anti-stupéfiant en Iran, a souligné la bonne relation constructive entre les deux pays dans le domaine de la coopération policière et a ajouté : « Nous pouvons profiter de l'occasion pour réussir dans la lutte contre le trafic et le transit des drogues. »

Il a en outre souligné la nécessité d'améliorer le niveau de coopération bilatérale avant d’indiquer : « Le renforcement du niveau de coopération entre les deux pays grâce à l'échange d'expériences, à l'utilisation des capacités potentielles et existantes, peuvent aider considérablement à la lutte contre la contrebande d'opium à l’échelle régionale et internationale. »

Présent au rendez-vous, le général Fabio Bernardi, ancien officier de liaison italien anti-stupéfiant en Iran, tout en appréciant et en remerciant pour sa part le chef de la police anti-drogue iranienne pour avoir accepté sa demande en cette période de confinement pour cause de l'épidémie de coronavirus , a souligné l'étroite relation policière entre les deux parties et a ajouté: « Nous voulons accroître la coopération. En collaboration avec la police anti-drogue de la NAJA, nous travaillerons à lutter contre le transit et le trafic de drogue au niveau international.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 1 =