Professeur de l'Université de Tel Aviv: l'assassinat de scientifiques iraniens menace la région

Pékin (IRNA)- Pour David Menashri, un professeur émérite à l'Université de Tel Aviv (TAU) et directeur fondateur du Centre de l'Alliance pour les études iraniennes, l'assassinat de commandants et de scientifiques iraniens, ne peut que « diriger droit toute la région vers la crise et le danger.»

L’universitaire israélien qui s’exprimait à l’occasion d’une table ronde sur la télévision anglophone chinoise "CGTN", consacrée aux dernières évolutions moyen-orientales, s’attarde sur l'assassinat du très haut général Qassem Soleimani, commandant de la Force Qods (Force extérieure iranienne), et de Mohsen Fakhrizadeh, le grand scientifique atomiste de notre pays, pour dire : Depuis le retrait du Président américain Donald Trump de l'Assemblée générale des Nations Unies, la situation dans la région reste tendue. »

Rappelant que les assassinats fruit amer de la politique de la terreur ne font qu'exacerber la situation, il a déclaré : « Il revient à l'Iran et aux États-Unis de chercher à réduire les tensions et que la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle a porteur de cette opportunité. »

« Ceux qui commettent de tels assassinats veulent resserrer l’étau sur l’Iran et le garder dans l’impasse. Ils veulent faire pression sur l'Iran et prendre toute la région hors de contrôle », a prévenu ce professeur de l'Université de Tel Aviv.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

                                

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha