Assassinat du scientifique iranien : l’ambassadeur d’Iran exige une condamnation de la part de l’UNESCO

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur et représentant permanent de notre pays auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Ahmad Jalali, qualifiant d’ « injustifiable » le silence et l'inaction contre l'assassinat du scientifique atomiste Mohsen Fakhrizadeh a appelé l’agence spécialisée de l’ONU à condamner ce crime terroriste.

Selon IRNA vendredi, Ahmad Jalali, l'ambassadeur d’Iran auprès de l'UNESCO, s’exprimant à l’occasion d’un discours prononcé lors d’une réunion du Conseil exécutif de cette organisation a déclaré : « Rappelons que dans la proposition initiale du lancement de cette organisation, son nom était censé être "UNECO" et la lettre « S » n'y figurait pas, mais le groupe de jeunes scientifiques a convaincu les fondateurs de cette agence spécialisé de l’ONUque la « Science » devait être clairement l'un des piliers de cette organisation, car les pionniers du développement sont des scientifiques, des chercheurs et des intellectuels de la société et c’est ainsi qu’il devient l’ « UNESCO ».

Il a ajouté : «Dans les pays en développement, ce sont les scientifiques qui doivent créer des structures scientifiques basées sur les besoins autochtones, mais hélas, beaucoup de ces pays souffrent du phénomène de fuite des cerveaux et pire encore, du détournement de cerveau et, le plus catastrophique, de l'assassinat de leurs scientifiques. »

Faisant référence à l'assassinat de l’éminent savant atomiste iranien, le Dr Mohsen Fakhrizadeh, l’ambassadeur d’Iran à l’UNESCO, a poursuivi : « Vous savez tous que les terroristes ont assassiné un cinquième scientifique à l’Iran il y a six jours. »

« Des centaines de scientifiques ont été liquidés dans les pays en développement pendant des années, et la communauté internationale reste toujours les bras croisés », a-t-il vivement regretté.

Le Dr Mohsen Fakhrizadeh, vice-ministre iranien de la Défense et chef de l'Organisation pour la Recherche et l'Innovation du ministère de la Défense, qui a été décrit par le Leader de la Révolution islamique comme un « éminent scientifique en sciences nucléaires et en Défense » a été tué en martyr, vendredi soir 27 novembre 2020 sur le boulevard Chahid Mostafa Khomeini d’Absard, dans la région de Damavand près de Téhéran. Il a été visé lors d'une opération terroriste perpétré par les mercenaires criminels à la solde d’Israël.

Un grand nombre de pays et de personnalités ont condamné l’assassinat du défunt martyr Mohsen Fakhrizadeh.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha