Iran/AIEA : l’agence est responsable de la protection des informations confidentielles liées aux accords de garantie (Ambassadeur)

Londres (IRNA)- L'ambassadeur et représentant permanent d’Iran auprès des organisations internationales à Vienne, Kazem Gharibabadi, a critiqué la fuite d’un rapport confidentiel de l'Agence internationale de l'énergie atomique sur un projet iranien visant à installer trois nouvelles cascades de centrifugeuses sur le site de Natanz, déclarant que l'organisation s'est engagée à protéger Les informations confidentielles relèvent de la responsabilité des pays.

Il a déclaré que l'organisation est responsable de la protection des informations confidentielles des pays fournies à l’agence dans le cadre des « accord de garantie ».

Les garanties de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sont un système d'inspection et de vérification des utilisations pacifiques des matières nucléaires dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), supervisé par l'Agence internationale de l'énergie atomique.

 « Aujourd'hui (vendredi), le rapport confidentiel de l'Agence contenant la teneur de la lettre confidentielle de l'Iran, ont été apparus, immédiatement et avant même que les membres du Conseil des gouverneurs ne puissent le suivre, dans les médias », déplore le diplomate iranien.

Il a ajouté : « L'agence n'est pas seulement responsable de la mise à jour des développements ! Il revient également à l’AIEA d’a assurer la protection des informations de sauvegarde confidentielles du pays hôte fournies dans le cadre des accords de garantie », peut-on lire dans un message Twitter publié vendredi 4 décembre par Kazem Gharibabadi l’ambassadeur de notre pays auprès des organisations internationales à Vienne.

Ce n'est pas la première fois que l'AIEA divulgue aux médias des rapports confidentiels sur les activités nucléaires de l'Iran.

Plus tôt, Mikhail Ulyanov, représentant permanent de la Russie auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) basée à Vienne, avait également protesté contre la publication de rapports classifiés de l'AIEA aux médias.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 14 =