Les sanctions anti-iraniennes ont visé les médicaments et les articles médicaux (Ministre de la Santé)

New York (IRNA)- Le ministre iranien de la Santé, du Traitement et de l'Éducation médicale, Said Namaki, s’exprimant à l’occasion d’une réunion de haut niveau à l’Assemblée général de l’ONU, sur la réponse à l'épidémie de Covid-19 , a déclaré que les sanctions unilatérales ont visé systématiquement les médicaments et les fournitures médicales nécessaires au peuple iranien.

Selon l'IRNA, Saïd Namaki, qui a prononcé un discours vidéo lors de la réunion en ligne du jeudi soir, heure locale, de l’Onu a ajouté: « Depuis le début de l'épidémie en Iran, selon une approche « tout le gouvernement, toute la société » adoptée dans le pays, le Comité national de gestion du Covid-19 présidé par le Chef du pouvoir exécutif, Hassan Rohani et sous le plein soutien du Leader de la Révolution islamique,  l’Ayatollah Seyyed Ali Khameneï,  a été formée manière d’utiliser tous les potentiels nationals pour surveiller la maladie et approuver des mesures sérieuses préventives décidées par la  Santé Publique  pour lutter contre la maladie.

Le Dr.Namaki a ajouté : « Malgré toutes les restrictions dues aux sanctions illégales et unilatérales, le gouvernement a envisagé des paquets financiers spéciaux pour les pauvres et la population marginalisée et a mis en œuvre des mesures de soutien économique en particulier pour les petites entreprises .

« A cela s’ajoute des programmes de couverture et de test », a-t-il encore déclaré.

Selon cette haute autorité sanitaire iranienne, l’Iran a mis en œuvre de programmes de dépistage et de couverture de traitement pour 3,5 millions d'immigrants afghans légaux et illégaux.

Faisant référence au terrorisme économique américain contre le peuple iranien, le Dr.Namaki a indiqué : « Les mesures coercitives unilatérales prises par le gouvernement américain ont eu un impact négatif sur le processus de lutte contre l'épidémie en Iran. »

« Les actions illégales unilatérales empêchent les gens d'accéder facilement aux articles et fournitures médicales de base et mettent ainsi en danger la santé des citoyens iraniens », déplore-t-il.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha