L’assassinat de Fakhrizadeh vise à justifier les sanctions contre l’Iran (un homme d'affaires français)

Téhéran (IRNA)- D’après Daniel Ferrat, Directeur commercial chez LAM PLAN, spécialisée dans les solutions de rodage et de polissage industriels, l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, chef de l’Organisation pour l’innovation et la recherche défensive du ministère iranien de la Défense est une provocation visant à inciter les alliés de Washington pour justifier d'autres sanctions voir pire contre Téhéran.

Interrogé par l’IRNA sur l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, chef du département des recherches du ministère iranien de la Défense, dans la province de Téhéran le 27 novembre, l’homme d'affaires français a déclaré que « tout le monde sait que c'est une provocation des alliés des USA. Ils veulent que Téhéran réagisse violemment pour justifier d'autres sanctions voire pire ».

M. Daniel Ferrat a également ajouté que «Je vais régulièrement en Iran pour mon travail, pour y rencontrer des amis et parce que j'aime votre pays. Je n'ai jamais arrêté de faire du business même avec les sanctions car je pense que votre pays est lâchement attaqué par vos ennemis. J'espère réellement que l'Europe se sépare de la politique étrangère des États-Unis».

Le problème est que la plus grosse économie d'Europe est l'Allemagne et que les allemands ont décidé de suivre les USA, a regretté l’homme d'affaires français.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha