Le retour de Biden au JCPOA servira de base aux négociations Iran-USA

Téhéran (IRNA) – Dans une interview accordée à l'IRNA, l'éditeur du service de Défense de "Economist" a décrit le retour de Joe Biden au JCPOA d'une base pour les négociations irano-américaines.

Shashank Joshi, éditeur du service de Défense de l'hebdomadaire britannique "The Economist" et ancien expert des relations internationales à l'Université Harvard a déclaré dimanche dans une interview exclusive accordée à l'IRNA: "Le président élu américain Joe Biden doit revenir sur le JCPAO étant donné le respect par l'Iran de ses engagements. Le retour de Biden au JCPOA devrait être la base de négociations entre les deux parties en vue d'éclaircir les articles de l'accord de Vienne sur la sécurité régionale et sur les intérêts économiques à long terme de l'Iran."

En ce qui concerne l'approche du président élu américain à l'égard de l'Iran et la levée des sanctions, cet ancien chercheur au sein du Think Tank britannique Royal United Services Institute (RUSI) a précisé: "Biden adoptera probablement une approche moins agressive à l'égard de l'Iran, même s'il ne lève pas immédiatement les sanctions contre l'Iran."

"L'administration Biden aura l'intention de déplacer les forces américaines du Moyen-Orient vers l'Asie pour se concentrer davantage sur la Chine. Et elle mettra probablement moins l'accent sur les relations avec l'Arabie saoudite et d'autres États du Golfe Persique.", a ajouté Shashank Joshi.

Concernant les effets de la poursuite des sanctions américaines contre l'Iran, cet ancien expert des relations internationales de Harvard a souligné: "Si les sanctions américaines se poursuivent, la situation sécuritaire dans la région restera instable".

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha