7 déc. 2020, 14:26
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84138432
0 Persons

Tags

Khatibzadeh: L'Iran ne transige pas sur sa sécurité nationale

Téhéran (IRNA) – "Les Européens doivent prouver leur attachement au JCPOA en remplissant leurs obligations. Les autres parties doivent reprendre leurs engagements et l'Iran réalise ses obligations comme il a bien fait durant ces dernières années.", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Réagissant aux récentes remarques du ministre allemand des Affaires étrangères, Saeid Khatibzadeh a déclaré lors d'une conférence de presse: "La position de l'Iran sur le JCPOA est stable. Le JCPOA a été négocié une fois.  Cet accord a été signé et il est inclus dans la résolution 2231 de l'ONU. L'Iran ne renégociera pas ce qui a été négocié auparavant et le caractère contraignant de la résolution 2231 ne sera pas diminué. Nous espérons que l'Europe reconnaîtra ses engagements. L'une des parties qui n'a pas rempli ses obligations était la partie européenne. Le chef de la politique étrangère de l'UE est responsable de la mise en œuvre du JCPOA, et des pays comme l'Allemagne n'ont même pas été en mesure de respecter leurs engagements."

"L'Iran ne négocie ni ne transige sur sa sécurité nationale. L'Iran est conscient de ses droits et ses responsabilités et rappelle à l'autre partie ses droits et ses responsabilités. Ce qui n'a pas été obtenu avec la politique de la pression maximale ne sera pas obtenu par d'autres méthodes.", a ajouté le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Concernant la demande de certains pays de la région de participer aux éventuels pourparlers, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a souligné: "Certains pays ont tout donné pour atteindre leurs objectifs avant le départ de l'administration actuelle de la Maison Blanche. Ils ont dépensé hier l'argent de leur peuple pour acheter de la sécurité pendant quelques jours. C'est normal qu'ils s'inquiètent aujourd'hui. Le message de Téhéran à ces pays est que l'Iran est un point d'ancrage de stabilité dans la région. L'Iran est un pays historique dans la région et, comme un frère aîné, a essayé d'ignorer les erreurs des autres, mais ces pays doivent savoir quelle est leur niveau et dans quelle mesure ils peuvent parler."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Tags

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha