La résistance du peuple syrien a contrecarré le complot international des ennemis (Conseiller du leader)

Téhéran (IRNA)- Un conseiller principal du Leader de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a déclaré que la résistance du peuple syrien pendant des années de guerre a stimulé le front de la résistance dans la région et contrecarré un complot international éclos par les ennemis du pays arabe.

«Il ne fait aucun doute que la Syrie joue un rôle crucial dans le front de la résistance et a payé un lourd tribut pour jouer ce rôle», a déclaré lundi Ali Akbar Velayati lors d'une réunion avec le ministre syrien des Affaires étrangères en visite, Faisal al-Mekdad.

«Aidé par d'autres pays du front de résistance, la nation syrienne a réussi à surmonter un complot international éclos par environ 80 pays colonialistes en plus des régimes réactionnaires de la région et des sionistes, et les a tous vaincus, et aujourd'hui, nous félicitons le gouvernement syrien et la nation sur leurs réalisations », a ajouté Velayati.

Il a souligné l’importance d’élargir les relations mutuelles entre les deux pays, notant que Téhéran et Damas continuent de promouvoir des liens «stratégiques» et que «cette tendance sert les intérêts des deux pays, qui doivent être poursuivis sérieusement».

Le haut responsable iranien a noté que les deux pays avaient renforcé leurs relations au cours des 40 dernières années depuis la victoire de la révolution islamique de 1979 en Iran disant qu'en prenant des décisions stratégiques, les relations bilatérales pourraient se poursuivre plus efficacement dans le sens de la réalisation d'objectifs communs.

La République islamique a été le premier pays à se précipiter vers l’aide de la Syrie après que cette dernière s’est retrouvée aux prises avec un militantisme et un terrorisme soutenus par des étrangers en 2011.

Téhéran a promis de maintenir son soutien aux efforts de la Syrie pour protéger sa souveraineté face aux efforts régionaux et extrarégionaux visant à déstabiliser le pays. L'Iran joue un rôle de premier plan dans le soutien à la Syrie: Mekdad Le ministre syrien des Affaires étrangères, pour sa part, a déclaré que l’Iran avait fourni au gouvernement et à la nation arabes un soutien précieux, ajoutant que Téhéran et Damas entretenaient des relations étendues dans divers domaines culturels, sociaux, économiques et politiques. Mekdad a également salué le rôle joué par l'ayatollah Khamenei dans l'expansion et la consolidation des liens entre l'Iran et la Syrie, affirmant que Téhéran joue un rôle déterminant dans la région grâce aux directives de l'ayatollah Khamenei.

Le haut diplomate syrien est arrivé dans la capitale iranienne lors de sa première visite à l'étranger dimanche soir. Il a assumé le poste le mois dernier après le décès de son prédécesseur Walid al-Muallem.

Lors d'une réunion avec Mekdad plus tôt lundi, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que l'Iran et la Syrie devraient rester vigilants et poursuivre les consultations à la lumière des récents développements et conditions régionaux.

Le ministre syrien des Affaires étrangères doit rencontrer mardi Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne (SNSC), le principal organe de sécurité de la République islamique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha