La forte protestation de l'Iran contre la déclaration de l'UE sur l'exécution d'un terroriste

Téhéran (IRNA) – Parlant de la convocation des ambassadeurs allemand et français, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a fait part de la forte protestation de l'Iran contre la déclaration interventionniste de l'UE sur l'exécution d'un élément terroriste.

Saeid Khatibzadeh a déclaré: "Lors de la convocation des ambassadeurs allemand et français, le directeur général pour l'Europe du ministère iranien des Affaires étrangères a vivement protesté contre les déclarations de l'Union européenne et des deux pays européens en faveur de Rouhollah Zam, un élément lié aux groupes terroristes et impliqué directement dans l'espionnage au profit des services de renseignements étrangers."

"C'est une grande honte que certains pays européens soient, depuis des années, le refuge des terroristes du groupuscule MEK et des criminels d'Al-Ahwaziyah.", a ajouté le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

"Il s'agit d'une tragédie historique dans laquelle l'Europe divise le terrorisme en bon et en mauvais en fonction de ses propres intérêts et l'utilise de manière sélective à ses propres fins.", a souligné le porte-parole de la diplomatie iranienne.

"Les pays qui, depuis des années, ont soutenu les agresseurs contre le territoire yéménite et ont exécré le commerce lucratif des armes destructrices, et ont mis une nation dans la famine et dans des conditions de catastrophe humanitaire, n'ont pas le droit de se présenter comme des défenseurs des droits de l'homme.", a précisé Khatibzadeh.

"La nation iranienne n'oubliera jamais le rôle de ces pays européens dans l'équipement du régime de Saddam en armes de destruction massive et surtout en armes chimiques, ce qui a conduit au martyre de milliers de citoyens iraniens pendant la guerre imposée 1980-1988. Les déclarations hypocrites de l'Union européenne, de l'Allemagne et de la France n'ont pas la moindre valeur pour la nation et le gouvernement iraniens.", a conclu le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha