16 déc. 2020, 12:11
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84150323
0 Persons
Essais d'explosion nucléaire américains: l’Iran préoccupé

Londres (IRNA)-L'ambassadeur et représentant permanent de notre pays, Kazem Gharibabadi, auprès des organisations internationales à Vienne s'est dit préoccupé par l'intention des États-Unis de mener des essais d'explosion. « Cette action porterait atteinte au régime de non-prolifération, à la paix et à la sécurité internationales », a averti le diplomate.

Selon l'IRNA, Kazem Gharibabadi s’exprimant mardi à la 55 réunion de la Commission préparatoire de l'Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE), soulignant la position de longue date et de principe de la République islamique d'Iran pour la nécessité d'éliminer complètement toutes les armes nucléaires, soutient les objectifs énoncés dans le Traité sur la non-prolifération des armes atomiques ayant pour objectif ultime le désarmement, sous un contrôle strict et efficace international.

« Nous croyons aussi fermement que l'arrêt de tous les essais d’explosion d'armes nucléaires et autres explosions liée à l’arme atomique, ainsi que la fin du développement quantitatif et de l'amélioration qualitative de ces armes, est la première étape nécessaire vers le désarmement nucléaire », a insisté le diplomate iranien.

« Plus de deux décennies après la ratification de ce traité, la réalisation de cet objectif est devenue plus que jamais impossible à atteindre », déplore l’ambassadeur d’Iran avant d’ajouter : « Pour que les objectifs de ce traité soient pleinement réalisés, l’engagement des États dotés d’armes nucléaires en faveur du désarmement nucléaire est essentiel. »

Le diplomate iranien à ensuite déploré l'approche destructive des États-Unis en matière de désarmement et de traités de non-prolifération nucléaire.

« Nous exprimons notre profonde préoccupation, en particulier au sujet des informations faisant état de discussions de hauts responsables américains sur la possibilité de mener des essais d’explosion nucléaire. »

« Une telle initiative serait non seulement considérée comme une violation flagrante du moratoire sur les essais d’explosion nucléaire, mais encore porterait gravement atteinte au désarmement et au régime de non-prolifération, et compromettrait ainsi la paix et la sécurité internationales », a prévenu Kazem Gharibabadi.

L’ambassadeur d’Iran a également exprimé sa vive inquiétude quant à l'approbation d'un budget de 10 millions de dollars par le Comité sénatorial américain pour se préparer à un tel essai nucléaire, et a exhorté Washington à respecter ses engagements.

Il a également critiqué l’Arabie Saoudite pour ne pas avoir signé le traité de non-prolifération nucléaire avant d’appeler Riyad à signer le traité dès que possible.

Le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE) constitue un jalon important dans le processus de désarmement et de non-prolifération nucléaires. Ouvert à la signature en 1996, le Traité a déjà été signé par 184 Etats et ratifié par 168 Etats mais, n'est pas encore entré en vigueur

La Commission préparatoire de l'Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE) a tenu sa 55e session ce lundi 14 décembre et ce jusqu’au 17 du même mois à Vienne (Autriche), sous la présidence de l’Algérie.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha