Takht-Ravanchi: Le mécanisme INSTEX doit prouver son efficacité

New York (IRNA) - Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies a souligné la nécessité pour les Européens de prouver l'efficacité d'INSTEX pour que l'Iran puisse profiter des avantages économiques du JCPOA.

Dans une lettre adressée à Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, et Jerry Matjila, représentant de l'Afrique du Sud auprès des Nations Unies et président du Conseil de sécurité, Majid Takht-Ravanchi a décrit la position de l'Iran à l'égard du 10e rapport du secrétaire général de l'ONU sur la résolution 2231.

Selon la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée après l'accord sur le nucléaire iranien en 2015, le secrétaire général des Nations unies est tenu de soumettre tous les six mois un rapport au Conseil de sécurité sur la mise en œuvre de cette résolution.

Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, déclarant que Washington est un violateur flagrant de l'accord nucléaire, a qualifié la réduction des engagements nucléaires de l'Iran de résultat de la violation du JCPOA par d'autres parties et conformément aux droits de l'Iran prévus dans cet accord.

Evoquant la promesse des pays européens d'assurer la poursuite des relations économiques avec l'Iran dans le cadre du JCPOA et la mise en place du système INSTEX (Instrument in Support of Trade Exchanges), Takht-Ravanchi a souligné que ce mécanisme doit prouver son efficacité au bout de deux ans.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha