20 déc. 2020, 17:41
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84155423
0 Persons

Tags

Lancement de l’Association scientifique Irano-italienne

Téhéran (IRNA)- Le directeur général du Bureau d'Appui à la Recherche et à la Technologie du ministère iranien de la Science, de la Recherche et de la Technologie, Abdolsadeh Naissi, a fait part ce dimanche du lancement « dans un proche avenir » de l'Association scientifique Irano-Italienne et indiqué : « Cette association définit le réseau scientifique et technologique Téhéran-Rome. ».

Lors de la réunion virtuelle sur les interactions internationales pour la Recherche et la Technologie dans le cadre de l’élargissement de la coopération entre l'Iran et l'Italie, tenue au ministère des Sciences, Abdolsadeh Naissi, brossant un tableau détaillé sur les objectifs de la réunion, a souligné la détermination du groupe de travail à élargir les relations scientifiques et technologiques bilatérales.

Toujours lors de la réunion il a fait état de 466 projets conjoints de l'Iran avec des universités étrangères.

Intervenant à la réunion, Hossein Salar Amoli, vice-ministre iranien des Sciences pour les Affaires internationales, évoquant les productions conjointes de plus en plus croissantes de l'Iran avec d'autres pays, a qualifié de positives les interactions scientifiques des chercheurs iraniens avec ceux du monde.

Selon cette autorité, deux grandes lignes des politiques du ministère iranien de la Science, de la Recherche et de la Technologie visent à transférer les résultats de ses recherches à la société et à internationaliser l'enseignement supérieur.

Il a souligné : « Dans le domaine de l'internationalisation des universités, le secteur universitaire, technologique et d'innovation de l'Iran a connu des progrès au cours des 6 dernières années. »

« L'expansion des communications basée sur le développement de la coopération internationale dans les domaines de la Science, de la Technologie et de l'Innovation est la priorité des priorités des activités internationales du Ministère iranien de la Science, de la Recherche et de la Technologie », a-t-il encore insisté.

« Avoir un plan et une feuille de route dans la mise en œuvre de la coopération scientifique internationale est inévitable, en particulier dans cette période de crise sanitaire provoquée par le Covid-19 », a déclaré le vice-ministre iranien des Sciences pour les Affaires internationales.

Lors d’une rencontre le 9 décembre avec Yaroslava Romanoa, premier secrétaire et chef du Service culturel de l'ambassade d'Italie à Téhéran, pour discuter des sièges de langue et de littérature persanes à la grande Université italienne, le Bureau de la Coopération scientifique internationale du ministère iranien de la Science a présenté des rapports sur la diffusion de la langue et de la littérature persanes dans les universités du pays européen et sur la nomination d’une journée commune dédiée à science et à la technologie entre l’Iran et l’Italie.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha