Le Comité des droits de l'homme du Parlement iranien juge « contraire au droit international » la résolution du parlement européen

Téhéran (IRNA)- Le Comité des droits de l'homme du Parlement iranien publiant une déclaration qualifie de «contraire au droit international» la publication d'une résolution anti-iranienne sur les droits de l'homme. Le Parlement iranien fustige à cette occasion le suivisme et le soutien au terrorisme économique américain du parlement européen.

Selon un rapport de l’IRNA depuis le Parlement iranien le dimanche 20 décembre, le comité des droits de l'homme de l'Assemblée consultative islamique, présidé par Zohreh Elahyan, réagissant dans une déclaration adressée au président de la commission des droits de l'homme du Parlement européen, a qualifié d'illégale la récente résolution anti-iranienne adoptée par l'organe parlementaire de l'Union européenne (UE), sur la question des droits de l’homme avant de souligner : « Je voudrais vous informer que l’adoption de la résolution du Parlement européen le 17 décembre 2020 a provoqué une grande surprise et un mécontentement  chez moi et mes collègues du Comité des droits de l'homme de l'Assemblée consultative islamique et d'autres membres du parlement. »

Plus tôt la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère de l'Assemblée islamique a condamné, dans une déclaration, la résolution du Parlement européen imposant des "mesures ciblées" contre les responsables de la République islamique d'Iran sous prétexte de fausses accusations concernant la violation des droits de l'homme.

Lire aussi: Agir pour les droits de l’homme : l’Iran répond aux prétendus défenseurs européens « insolents »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha