KhatibZadeh: Ottawa est le partenaire le plus proche de Washington dans les sanctions médicales anti-iraniennes

Téhéran (IRNA) – En réponse aux propos anti-iraniens des responsables canadiens, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, rappelant le rôle d'Ottawa dans le boycott de la livraison des médicaments au peuple iranien ces dernières années, a qualifié le gouvernement canadien de partenaire des États-Unis dans les sanctions anti-iraniennes.

Saeid KhatibZadeh a déclaré dans une conférence de presse virtuelle: "J'avertis le ministre des Affaires étrangères et le gouvernement du Canada d'être tenus responsables de leurs actes. Le Canada a été le plus favorable avec le régime américain pour empêcher la livraison des médicaments à la nation iranienne. J'exhorte le ministre des Affaires étrangères et le gouvernement du Canada à faire preuve de l'éthique diplomatique et à connaître leurs limites, sinon ils recevront une réponse différente."

Le chef du centre pour la diplomatie publique et les médias du Ministère iranien des affaires étrangères a ajouté: "Toutes les étapes de l'enquête sur le vol ukrainien sont suivies délicatement par les centres techniques et judiciaires. Les institutions de la République islamique d'Iran ont poursuivi cette affaire. L'affaire n'a pas été retardée. Le rapport technique sur cet incident sera publié en ligne. Le ministère iranien des Affaires étrangères a toujours essayé de faire avancer les enquêtes avec la plus grande transparence. Mais cette affaire est politisée par la partie canadienne. Je suis désolé que les politiciens canadiens veulent profiter de ce grand chagrin du peuple iranien au profit de de leurs propres intérêts."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 1 =