23 déc. 2020 à 11:54
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84158829
0 Persons

Tags

Rohani: Trump n'aura pas un meilleur sort que Saddam

Téhéran (IRNA) – "Deux individus fous ont imposé la guerre au peuple iranien; Saddam nous a imposé une guerre militaire et Trump nous a imposé une guerre économique. Nous avons vaincu Saddam. Et Trump n'aura pas un meilleur sort que Saddam.", a déclaré le président Rohani.

Faisant allusion aux propos récents du Guide suprême de la Révolution islamique concernant la lutte contre les sanctions américaines, le président Hassan Rohani a déclaré: "Le gouvernement, d'un côté, fera de son mieux pour réduire les effets de la guerre économique et de l'autre côté essayera de mettre fin aux sanctions oppressives".

S'exprimant lors d'une réunion du cabinet, le président de la République islamique d'Iran a ajouté: "Chaque jour que nous pouvons briser les sanctions, nous vainquons le sionisme, l'obscurantisme et l'extrémisme, car ces sanctions sont imposées par les sionistes, les rétrogrades et les extrémistes aux États-Unis."

"Dans l'histoire de la République islamique d'Iran, deux individus fous ont imposé la guerre au peuple iranien; L'un était Saddam et l'autre était Trump. Saddam a imposé une guerre militaire et Trump nous a imposé une guerre économique. Nous nous somme engagés dans la défense militaire, nous étions unis et solidaires, et nous avons vaincu Saddam. Nous avons vu le jour où ce fou a été pendu. Trump n'aura pas un meilleur sort que Saddam.", a précisé le chef du gouvernement iranien.

Faisant référence à la défaite des États-Unis contre l'Iran dans les institutions internationales, le Dr. Rohani a déclaré: "Les Américains sont isolés dans la communauté internationale. Chaque fois qu'ils se sont adressés à l'ONU ou aux institutions internationales, leurs alliés traditionnels n'ont pas les accompagné. L'Europe n'a pas accepté les politiques américaines. Nous n'avons pas permis aux sanctions d'atteindre leurs objectifs, même si les sanctions ont affecté la vie du peuple iranien. Et nous devons essayer encore de réduire les effets des sanctions."

Le président de la République islamique d'Iran a également félicité tous les chrétiens du monde à l'occasion de Noël, la fête de la naissance du grand prophète Jésus-Christ.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 3 =