23 déc. 2020, 17:44
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84159474
0 Persons
Le commerce non pétrolier de l’Iran s’élève à 52 milliards de dollars en 9 mois

Téhéran (IRNA)- La valeur du commerce non pétrolier de l’Iran au cours des neuf premiers mois de l’année civile iranienne en cours (20 mars-20 décembre) s’est élevée à 52 milliards de dollars, selon le chef de l’Administration des douanes de la République islamique d’Iran.

Le volume total du commerce non pétrolier du pays a été de 110 millions de tonnes au cours des neuf mois mentionnés, dont plus de 85,2 millions de tonnes ont été exportées et environ 25 millions de tonnes ont été importées, a déclaré Mehdi Mir-Ashrafi.

Le responsable a estimé la valeur totale des importations dans le pays au cours de ladite période à 26,8 milliards de dollars, tandis que la valeur des exportations serait de 25,1 milliards de dollars.

Selon Mir-Ashrafi, 17,5 millions de tonnes de produits importés dans le pays au cours de la période considérée étaient des produits de base, représentant la part du lion des importations en termes de poids.

Les cinq principales destinations d'exportation non pétrolière de l'Iran au cours de cette période étaient la Chine avec 6,4 milliards de dollars d'exportations, l'Irak avec 5,9 milliards de dollars, les Émirats arabes unis (EAU) avec plus de 3,3 milliards de dollars, la Turquie avec 1,8 milliard de dollars et l'Afghanistan avec 1,7 milliard de dollars.

Pendant ce temps, les cinq principales sources d’importation du pays au cours de cette période étaient la Chine avec 7 milliards de dollars, les Émirats arabes unis avec 6,3 milliards de dollars, la Turquie avec 3 milliards de dollars, l’Inde avec 1,6 milliard de dollars et l’Allemagne avec 1,6 milliard de dollars d’importations.

Quelque 5,2 millions de tonnes de produits ont également transité vers d'autres pays via l'Iran, 10,9% de moins que le chiffre de la même période de l'année précédente, a déclaré Mir-Ashrafi.

Comme tous les autres pays du monde, le commerce de l’Iran avec ses partenaires étrangers a été affecté par la pandémie de coronavirus, mais la situation revient à la normale et le commerce du pays atteint ses niveaux d’avant la pandémie.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha