Zeinab Soleimani: l'héritage de Soleimani ne permettra pas la poursuite de l'occupation sioniste

Téhéran (IRNA) - "L'héritage du martyr Hadj Ghassem Soleimani ne permettra pas la poursuite de l'occupation sioniste.", a déclaré Zeinab Soleimani lors d'une interview télévisée accordée à la chaîne libanaise Al Mayadeen.

Lors d'une interview télévisée accordée à la chaîne libanaise Al Mayadeen, Zeinab Soleimani a déclaré: "Mon père était le commandant d'une force dont même le nom s'inspire de la cause palestinienne."

 "La Palestine et son peuple étaient très importants pour le martyr Soleimani, et aujourd'hui nous voyons comment la puissance de la résistance palestinienne a effrayé les Sionistes. Mon père a fondé la Résistance en Irak, en Syrie, en Palestine, au Liban et même en Iran et l'a renforcée avec son soutien.", a ajouté la fille du Général Soleimani.

"Hadj Ghassem était un commandant militaire fort sur le terrain avec une popularité très impressionnante et une très grande intelligence. Mon père avait un cœur très gentil, et je pense que son succès était aussi dû à sa grande gentillesse. Mon père n'était pas seulement un commandant militaire qui commandait, mais son amour pénétrait dans le cœur des gens.", a précisé Zeinab Soleimani.

"La relation de mon père avec Seyyed Hassan Nasrallah était une amitié fraternelle. Mon père se considérait comme un vrai soldat de l'ayatollah Khamenei et du peuple iranien et aimait le guide Suprême.", a souligné la fille du Général Soleimani.

À propos de l'engagement du Martyr Soleimani dans la crise syrienne, Zeinab Soleimani a poursuivi: "Mon père considérait Bachar al-Assad comme un homme très courageux qui se soucie de son peuple et l'aime beaucoup. Hadj Ghassem disait que Bachar al-Assad a résisté contre les menaces et a défendu son peuple et son pays avec force."

"Mon père a en fait défendu la Syrie et l'Iran en même temps. Hadj Ghassem croyait fortement à cette vérité qu'il n'y a aucune différence entre le peuple iranien et le peuple libanais, syrien, palestinien et yéménite.", a conclu la fille de l'ancien commandant de la Force Quds du CGRI.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha