Institution britannique: Publions le hashtag #WeRemember pour commémorer le Général Soleimani

Londres (IRNA) - Condamnant la pression exercée par les gouvernements occidentaux contre les organisateurs des cérémonies de commémoration du général Soleimani, une organisation islamique en Grande-Bretagne a déclaré que le droit d'honorer les martyrs est inaliénable.

L'institution britannique Ahl-ol-Bayt (Famille du prophète) a publié une déclaration soulignant: "Il ne fait aucun doute que le régime américain, qui a violé le droit international et commis cette terreur odieuse, a fait tout son possible pour faire taire les cris de justice qui condamne ce crime."

"Mais la mémoire de ces deux grands martyrs [Soleimani et al-Mohandes] qui se sont battus pour la grandeur de la nation islamique et pour garantir la sécurité de notre peuple est un droit inaliénable. De ce point de vue, nous ne prêtons pas attention à la propagande impitoyable contre les cérémonie de commémoration de ces deux martyrs, et nous rappelons à ces puissances arrogantes et arrogantes qu’elles ont qualifié de terroristes, des personnes comme Nelson Mandela dans le passé, mais l'histoire leur a prouvé le contraire plus tard.", a précisé cette déclaration.

Cette institution britannique a ajouté dans sa déclaration: "Ces régimes occidentaux, qui commettent des meurtres illégaux à des milliers de kilomètres, ne sont pas du tout en mesure de condamner quoi que ce soit."

Cette institution britannique a conclu: "En conséquence, nous allons participer à la commémoration mondiale du Hadj Ghassem Soleimani, Abu Mahdi al-Mohandes et leurs compagnons, et à cet effet du 3 janvier à 1h20 (heure locale de Bagdad) jusqu'au 9 janvier, nous publions le hashtag #WeRemember (Nous nous souvenons) sur les réseaux sociaux."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 11 =