6 janv. 2021 à 00:10
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84175479
0 Persons
La municipalité de Téhéran nomme une rue en hommage à un martyr chrétien

Téhéran (IRNA)-En présence de Firouz Hanatchi, maire de Téhéran, a eu lieu ce mardi une cérémonie au cours de laquelle une rue a été nommée en hommage à Andranik Mergerdchian, un irano-arménien qui tombe en martyr en 1979 dans une attaque menée par les séparatistes et le groupuscule terroriste des Monaféghine.

Ce mardi 5 janvier 2021, le maire de Téhéran a salué la mémoire du martyr irano-arménien, Andranik Mergerdchian, en rebaptisant la 19e rue de Mirzaye-Chirazi de Téhéran du nom de ce défunt compatriote issu de la minorité religieuse.

Andranik Mergerdchian est le premier martyr irano-arménien qui a perdu la vie dans une attaque menée par les séparatistes et les Hypocrites en octobre 1979 dans une région reliant les villes méridionales Khorramchahr et Ahvaz.

Ce martyr a laissé trois enfants. Il repose au cimetière arménien.

Etaient présents à la cérémonie, Ara Shavardian, le représentant arménien au parlement iranien, et un certain nombre de personnalités de minorités religieuses.

Au cours des huit années de la Défense sacrée, des jeunes des minorités ethniques et religieuses du pays se sont battus aux côtés des musulmans sur les lignes de front et ont été tués, blessés ou capturés. Dans le cimetière arménien de Téhéran, une section spéciale a été consacrée à 70 martyrs militaires et civils arméniens de la guerre imposée et inégalée de l'Irak soutenu par le monde entier contre l'Iran.

Depuis la victoire de la Révolution islamique, des milliers de civils, y compris des femmes, des hommes et des enfants, des responsables gouvernementaux, des religieux, des universitaires et des scientifiques ont été victimes d’actes de terrorisme perpétrés par des groupes Anti-Révolution et des éléments étrangers.

Plus de 17 000 civils iraniens, pour la plupart de citoyens ordinaires, ont été assassinés par le groupuscule terroriste des Monafeghine (l’Organisation des Moudjahidines du peuple (OMK)).

Il s’agit d’un groupe terroriste cherchant à mettre fin à près de 40 ans de gouvernement islamique en Iran, un groupe qui a mené une lutte armée contre le gouvernement iranien, assassiné des dizaines de ses hauts fonctionnaires et tué plusieurs milliers de civils, plus de 17 000 !

Les Moudjahidines du peuple sont connus en Iran sous le nom de Monafeghines (hypocrites), en raison de leur instrumentalisation malhonnête de la religion à des fins criminelles. Jusqu’en 2012, leur mouvement était considéré comme une organisation terroriste par les États-Unis et l’Union européenne.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 14 =