L'Organisation iranienne de l'Energie atomique met en œuvre « techniquement » la loi sur la levée des sanctions

Téhéran (IRNA)- « L'Organisation de l'énergie atomique mettra en œuvre techniquement la loi sur la levée des sanctions et cela à 100%. », a déclaré lundi le porte-parole de l'OIEA, Behrouz Kamalvandi.

Selon l'IRNA, Behrouz Kamalvandi se référant lundi 11 janvier à la loi sur l'action stratégique d’Iran visant à endiguer les sanctions et à protéger les intérêts du peuple iranien, approuvée par le Parlement iranien,  a déclaré: « Techniquement parlant l’Organisation iranienne de l’Energie atomique poursuit son travail conformément à cette loi et nous mettrons ainsi en œuvre la loi sur ce plan ».

Se référant à certaines déclarations concernant le licenciement des inspecteurs de l'Agence international de l’Energie atomique (AIEA) si d’autres parties signataires de l’accord multilatéral nucléaire de 2015 ne remplissent toujours pas leurs obligations vis-à-vis de l’Iran, Behrouz Kamalvandi a déclaré: « Selon la loi, si les sanctions ne sont pas levées, la mise en œuvre volontaire par Téhéran du protocole additionnel sera interrompue au temps prévu, mais cela ne signifie pas le licenciement des inspecteurs de l'Agence. »

Rappelant d’autre part les différents niveaux d'inspections de l'AIEA, il a précisé : « Une partie des inspections de l'AIEA consiste en des inspections de Sauvegarde et l'autre partie est liée au Protocole additionnel, et une fois la mise en œuvre du Protocole additionnel arrêtée, les inspections liées au Protocole additionnel seront évidemment arrêtées. »

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi intitulée « Mesure stratégique pour la levée des sanctions » votée par le Parlement iranien et conformément aux neuf conditions fixées par le Leader de la Révolution islamique concernant l’accord sur le nucléaire iranien (PGAC), l'Organisation de l'énergie atomique s’est engagée à produire dans les plus brefs délais de l’uranium enrichi à 20% à des fins pacifiques et à en stocker au moins 120 kg par an à l'intérieur du pays.

Selon le projet de loi, l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) sera tenue de produire et de stocker chaque année au moins 120 kilogrammes d'uranium enrichi d'un niveau de pureté de 20 % dans l'installation nucléaire de Fordo, et de répondre aux besoins industrieles pacifiques du pays %.

L’Iran a mis l’AIEA au courant de son enrichissement à 20% et l'installation de la centrifugeuse IR2M a cette fin a commencé.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 5 =