Poursuites criminelle et juridiques contre les assassins du général Soleimani : les tribunaux iraniens et irakiens s’en occupent

Téhéran (IRNA)- Le Chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif, annonçant que le ministère iranien des Affaires étrangères suit le déroulement de l’affaire des assassins du martyr Soleimani devant les instances internationales a déclaré que Téhéran a déposé une demande visant à obtenir la condamnation du rapporteur spécial de l'ONU sur les meurtres extrajudiciaires. Certes les poursuites pénales avec une base juridique contre les auteurs et les commanditaires de l'assassinat du haut général martyr Qassem Soleimani et de ses compagnons seront menées en Iran et en Irak et par les tribunaux des deux pays, a précisé le très haut diplomate.

Mohammad Javad Zarif qui s’exprimait ce mercredi matin 13 janvier, lors de la réunion du Conseil d’Orientation politique d’un colloque international sur les revendications juridiques et internationales de l’Iran autour de la réparation des dommages de la guerre imposée de l’Irak de Saddam, souligne l'importance de ce rendez-vous international avant de dire prêt le ministère des A.E. pour y participer.

« Tous les ambassadeurs et attachés militaires seront invités à y assister et même à présenter des articles », indique Javad Zarif.

Faisant référence à la crise sanitaire provoquée par la pandémie du Covid19, il a déclaré que cette conférence internationale sera tenue en ligne. « Ce qui sera pratiquement moins coûteux et plus facile à accéder », ajoute le très haut diplomate.

Etant donné que cette conférence se tient virtuellement, il est possible d'inclure des avocats mais aussi des personnalités dont la participation dans des conférences ordinaires est souvent sapé par pas mal d’obstacle, explique encore le ministre.

Le diplomate en chef iranien a poursuivi : « Au cours des derniers mois, toutes les conférences internationales du ministère  se sont tenues virtuellement et à un coût bien moindre, avec plus de participation et d'accueil, ce qui est une opportunité à saisir. »

Précisant que l’Iran poursuit ses efforts pour obtenir la condamnation du rapporteur spécial de l'ONU sur les meurtres extrajudiciaires dont sont victimes les éminentes personnalités et autorités iraniennes, Zarif a indiqué : « Certes les poursuites pénales avec une base juridique contre les auteurs et les commanditaires de l'assassinat du haut général martyr Qassem Soleimani et de ses compagnons seront menées en Iran et en Irak et par les tribunaux des deux pays ».

La conférence mondiale sur les revendications juridiques et internationales des 8 années de la Défense sacrée (guerre imposée de l’Irak de Saddam) sera axée selon Javad Zarif sur 4 aspects : brosser un tableau détaillé sur l’action des organisations internationales et régionales face à la guerre imposée, le rôle des gouvernements régionaux et extrarégionaux soutiens de l’ancien régime baasiste irakienne dans la guerre imposée, les dommages résultant de ces soutiens régionaux et internationaux au régime de Saddam et les poursuites pénales avec une base juridique contre le gouvernement américain, assassinat du haut général martyr Qassem Soleimani et de ses compagnons.

La date limite de soumission des articles à cette conférence a été prolongée jusqu'à 19 janvier 2021 via le site Web www.paydari.ir.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 5 =