16 janv. 2021 à 09:41
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84186960
0 Persons

Tags

La relation stratégique Iran-Russie à son apogée historique

Moscou (IRNA) - Selon les autorités iraniennes et russes, la relation stratégique et en expansion entre la République islamique d'Iran et la Fédération de la Russie est à son apogée historique. Les relations entre les deux voisins n'ont jamais été dans l'histoire des deux pays au niveau actuel.

Selon des responsables des deux pays, il n'y a pas d'obstacle au renforcement et à l'expansion des relations entre les deux pays. Les experts en politique étrangère croient que la coopération irano-russe dans les évolutions régionales et internationales augmentera continuellement dans les années à venir.

Les relations Iran-Russie sont des relations stratégiques, stables et même définies au-delà des relations typiques entre les deux voisins, et selon les experts, aucun facteur, y compris les changements sur la scène internationale et régionale, ne pourra perturber ces relations croissantes.

En décrivant l'importance des relations stratégiques avec l'Iran, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a récemment déclaré au correspondant de l'IRNA à Moscou: "La Russie n'a pratiquement aucune coopération de ce type avec un pays autre que l'Iran. Les relations entre Moscou et Téhéran se développent de façon exponentielle." Son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif aussi a décrit la Russie comme un ami des temps difficiles, ajoutant: "Nous n'oublierons jamais nos amis des temps difficiles."

En réponse à la question du correspondant de l'IRNA à Moscou sur les perspectives de développement des relations irano-russes en 2021, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré: "Les relations Iran-Russie se développent continuellement dans divers domaines et ces relations sont basées sur les principes de bon voisinage et de respect mutuel. Les deux parties sont mutuellement déterminées à élargir la coopération dans divers domaines." 

"La partie russe est déterminée à poursuivre les dialogues de confiance avec les partenaires iraniens et à maintenir des contacts réguliers au plus haut niveau sur un large éventail de questions bilatérales, régionales et internationales. Nous sommes prêts à renforcer les liens commerciaux et économiques et à activer la coopération entre les deux pays, et il existe le potentiel et les plates-formes nécessaires pour y parvenir", a déclaré Maria Vladimirovna Zakharova.   

Sergueï Markov, chef de l'Institut russe d'études politiques, estime que les relations stratégiques entre l'Iran et la Russie dans divers domaines se sont renforcées ces dernières années et sont sur la voie du développement.

"La Russie a toujours soutenu la position légitime de Téhéran dans les tensions et les différends entre l'Iran et les États-Unis et l'Union européenne", a déclaré à IRNA cet expert qui est un des principaux décideurs politiques de la Russie et un confident de Vladimir Poutine.

"Nous sommes prêts à développer des relations avec l'Iran dans divers domaines industriels et économiques et nous nous félicitons de l'expansion de la coopération avec ce pays. Les relations stratégiques et le partenariat entre l'Iran et la Russie dans divers domaines se développent et ce processus se poursuit en fonction des besoins des deux pays et du respect mutuel des intérêts. Les relations stratégiques Moscou-Téhéran sont basées sur une coopération mutuellement avantageuse, et les deux parties mettent l'accent sur le multilatéralisme dans le monde et s'opposent à l'unilatéralisme dans les relations internationales.", a ajouté Markov.

Le volume des échanges commerciaux entre l'Iran et la Russie en 2020 était de 1 milliard et 700 millions de dollars.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, se rendra à Moscou le 26 janvier pour une visite de travail, au cours de laquelle il s'entretiendra avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Lors de cette rencontre, les ministres des Affaires étrangères iranien et russe continueront à échanger leurs points de vue sur les questions internationales, y compris la situation au Haut-Karabagh et la situation autour du JCPOA, ainsi que la situation en Syrie, en Afghanistan et dans la région du golfe Persique.

Compte tenu de la prochaine visite, il s'agira de la 32e visite du ministre iranien des Affaires étrangères en Russie et de sa cinquième visite à Moscou en 1399 (depuis avril 2020).

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Tags

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 4 =