18 janv. 2021 à 19:24
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84189661
0 Persons
Les politiques US hostiles n'aboutissent à rien (l'envoyé iranien chez l'ONU)

Téhéran (IRNA)- L'Ambassadeur et Représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht Ravanchi, a exhorté les États-Unis à mettre fin à l'hostilité envers la République islamique et à accepter le pays comme une réalité dans la région de l'Asie occidentale.

Takht Ravanchi a déclaré à l’IRNA dans une interview exclusive que les responsables américains devraient mettre fin à leur hostilité envers l'Iran et reconnaître que la nation islamique est un pays puissant de la région, désireux de maintenir la paix avec ses pays voisins sur la base des réglementations internationales.

On ne sait pas ce que la nouvelle administration américaine ferait. Cependant, Téhéran réagirait en fonction de ce que l'administration Biden ferait concernant le JCPOA. L'Iran n'est pas pressé. Téhéran attendrait de voir les mesures pratiques des États-Unis à cet égard, mais il devrait être clair si Washington respecterait pleinement ses engagements internationaux.

Les Européens doivent respecter leurs propres obligations en vertu de la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’ONU qui a approuvé l’accord sur le nucléaire iranien.

Ce qu'ils pourraient dire n'a pas d'importance. Le JCPOA couvre les questions liées au programme nucléaire iranien. Les États-Unis imposent des sanctions à l'Iran depuis plus de 40 ans. Étant donné que le JCPOA se concentre sur les questions nucléaires, il a appelé à la levée des sanctions liées au nucléaire.

Lorsque les sanctions contre la Banque centrale d'Iran sont levées dans le cadre de l'accord nucléaire, l'embargo ne peut être rétabli sous une autre excuse.

Il est inacceptable que d’autres parties prétendent qu’elles mettent en œuvre l’accord sur le nucléaire mais refusent de lever les sanctions.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 6 =