Il est trop tôt pour porter un jugement sur l'approche de Joe Biden et de son équipe (l’envoyé iranien chez l'ONU)

Téhéran (IRNA)- Majid Takht Ravanchi, ambassadeur d’Iran auprès de l’ONU, a déclaré qu'il était trop tôt pour porter un jugement sur l'approche de Joe Biden et de son équipe envers le JCPOA.

L'ambassadeur iranien à l'ONU a en outre déclaré que la performance de la prochaine administration américaine n'est pas claire maintenant, mais qu'elle peut être évaluée après son inauguration dans les prochains jours.

L'envoyé a ajouté que Biden et son équipe avaient jusqu'à présent fait des remarques générales sur le retour de Washington à la mise en œuvre de ses obligations conformément à l'accord nucléaire multilatéral, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), signé entre l'Iran et les grandes puissances mondiales en 2015, mais on ne peut pas trop se fier à une déclaration positive.

«Je viens d'arriver à New York depuis Téhéran. Notre gouvernement est résolu à contenir Covid-19 malgré la guerre économique menée par les États-Unis contre notre peuple.

L'administrateur de Biden abandonnera-t-il la politique inhumaine de «pression maximale» de Trump et tiendra-t-il ses promesses en levant complètement les sanctions? Nous ne sommes pas pressés de juger.», a-t-il tweeté.

L'Iran prendra une décision et prendra des mesures réciproques basées sur les actions réelles de Biden vis-à-vis du JCPOA, a-t-il déclaré

Il a souligné que l'Iran a annoncé à plusieurs reprises que les États-Unis devraient rejoindre l'accord nucléaire "complètement et sans aucune condition préalable" et ne devraient pas essayer de soulever d'autres questions, qui ne sont pas liées au JCPOA.

«S'ils [les États-Unis] reviennent à leurs obligations, nous reviendrons également à nos engagements. C'est la position de principe de la République islamique d'Iran», a souligné Takht-Ravanchi.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 5 =