Trump et Pompeo sanctionnés par l'Iran pour crimes terroristes

Téhéran (IRNA) – Le ministère iranien des Affaires étrangères a placé Donald Trump et un certain nombre de hauts responsables américains sur la liste des sanctions de la République islamique d'Iran pour avoir commis des crimes terroristes et encouragé et soutenu le terrorisme.

Dans une déclaration publiée mardi soir, le ministère iranien des Affaires étrangères a placés ces personnes sur la liste des sanctions de la République islamique d'Iran pour avoir commis des crimes terroristes et encouragé et soutenu le terrorisme :

"Donald Trump (président des États-Unis), Mike Pompeo (secrétaire d'État américain), Mark Esper (ancien secrétaire à la Défense), Christopher Miller (secrétaire à la Défense par intérim), Steven Mnuchin (secrétaire américain au Trésor, Gina Haspel (directrice de la CIA), John Bolton (ancien conseiller américain à la sécurité nationale), Andrea Gaki (chef de OFAC - Office for Foreign Assets Control)"

La déclaration du ministère iranien des Affaires étrangères poursuit: "Les Américains cités dans la déclaration sont placés sur la liste des sanctions de la République islamique d'Iran pour avoir commis des crimes terroristes, encouragé et soutenu le terrorisme, ce qui constitue une grave menace pour la paix et la sécurité régionales et internationales. Ces personnes sont également sanctionnées pour violation des principes fondamentaux du droit international, y compris les droits de l'homme."

En ce qui concerne la personne de Donald Trump, le ministère iranien des Affaires étrangères précise: "Organiser et soutenir les actions terroristes contre la République islamique d'Iran et les citoyens iraniens, créer, financer, et former des groupes terroristes, et fournir des armes aux régimes répressifs de la région, font partie des crimes dans lesquels Donald Trump a joué un rôle."

"D'autres exemples des actions anti-iraniennes de Trump sont l'interdiction aux Iraniens d'accéder à la nourriture, aux médicaments, aux produits médicaux, en particulier au cours de la pandémie du Covid-19, en privant le peuple iranien de ses droits fondamentaux et en mettant en danger la vie de millions d'Iraniens.", ajoute la déclaration de la diplomatie iranienne.

"La République islamique d'Iran a le droit de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre les méfaits internationaux des États-Unis, pour combattre le terrorisme sous toutes ses formes, en particulier le terrorisme d'État, pour contrer les sanctions unilatérales américaines, pour protéger la vie de ses citoyens, pour défendre les intérêts de la République islamique d’Iran, pour soutenir les droits fondamentaux du peuple de la République islamique d’Iran et pour protéger les droits de l’homme.", souligne le ministère iranien des Affaires étrangères.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 2 =