24 janv. 2021 à 17:51
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84197466
0 Persons
Les Iraniens devraient avoir confiance en un avenir économique brillant (Rouhani)

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rouhani a assuré à la nation un avenir radieux pour l'économie iranienne, car l'échec de la guerre économique américaine ouvrira un nouveau chapitre dans les relations commerciales.

S'exprimant lors d'une réunion du siège de la coordination économique du gouvernement à Téhéran dimanche, Rouhani a prédit que la situation économique de l'Iran s'améliorerait compte tenu de l'assouplissement des anticipations d'inflation et de l'augmentation des exportations pétrolières et non pétrolières.

Cependant, a-t-il ajouté, les ennemis cherchent à arrêter ou ralentir la tendance positive par la propagande de leurs médias hostiles et la guerre psychologique.

«Il a été prouvé au gouvernement que l'objectif des directeurs vaincus de la guerre économique est de perturber la paix économique du pays, et aujourd'hui ils essaient de rendre la victoire de la nation contre la guerre économique stérile et amère», a déclaré Rouhani .

«Je suis sûr que les militants économiques et le peuple ... ne prêtent pas attention à de telles déclarations et mesures, et poursuivent fermement leurs activités avec confiance, tranquillité et espoir pour l'horizon lumineux de l'économie du pays.»

Rouhani a en outre souligné que l'échec de la guerre économique de l'ancien président américain Donald Trump avait changé le point de vue des partenaires commerciaux de l'Iran, les relations économiques du pays entrant dans une nouvelle phase.

L'Iran fait l'objet d'une série de sanctions illégales imposées par les États-Unis depuis 2018, lorsque Trump a retiré Washington de l'accord nucléaire de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA).

Les États-Unis ont déclenché la soi-disant campagne de pression maximale et ont ciblé la nation iranienne avec les mesures restrictives «les plus dures de tous les temps».

Ces derniers mois, Washington a durci ses sanctions oppressives contre la République islamique, défiant les avertissements de Téhéran et des organisations internationales de défense des droits humains selon lesquelles les restrictions entravent gravement la lutte du secteur de la santé iranien contre la pandémie de coronavirus.

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 4 =