Lutte contre les atteintes au patrimoine : la Suisse prête à rendre les œuvres historiques iraniennes

Téhéran (IRNA) - L'ambassadeur de Suisse en Iran a dit « pleinement prêt » son pays à identifier et à renvoyer des cas similaires de contrebande (trafiquant de briques des anciennes collines) dans la région de Qalaychi de Boukan à l’ouest de l’Iran.

Selon le groupe culturel de l’IRNA depuis le Musée national, l’ambassadeur suisse en poste à Téhéran, Markus Leitner, lors de sa visite au Musée national d'Iran et de sa rencontre avec Jebreïl Nokandeh, directeur général du Musée, a déclaré : « Le retour de la collection de briques de Qalaychi de Boukan est la source de fierté et de satisfaction pour son pays. »

« C'est important et satisfaisant, car nous pensons que la réception des objets et des œuvres historiques et culturels issus de la contrebande et du vol n'a pas sa place en Suisse », insiste le diplomate.

Il a exprimé sa satisfaction concernant l'exposition sur des briques retournées volées de la région de Qalaychi de Boukan et a déclaré : « C'est une bonne occasion pour les gens de visiter cette grande réalisation culturelle et l'ambassade de Suisse à Téhéran soutiendra la tenue de cet événement important. »

Markus Leitner a également salué la proposition d'élargir la coopération entre les musées iraniens et suisses et a souligné : « Nous apprécions le rôle des musées en faveur de la paix dans le monde et l'ambassade de Suisse fera un effort particulier pour créer les conditions nécessaires au développement des relations et de la coopération entre les musées des deux pays. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**        

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha