10 févr. 2021 à 00:52
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84224755
0 Persons
L'Union eurasienne envisage l'élargissement des liens économiques avec l'Iran

Téhéran (IRNA)- Le président du conseil d'administration de la Commission économique eurasienne Mikhail Myasnikovich a déclaré que les pays eurasiens attachent une importance à leurs relations avec l'Iran, cherchant à étendre ces liens dans différentes sphères économiques.

Lors d’une réunion avec le président du Parlement iranien Mohammad-Bagher Ghalibaf à Moscou mardi, Myasnikovich a déclaré: «Une nouvelle page a été créée dans les relations entre l’Union économique eurasienne et l’Iran».

L'Union économique eurasienne est devenue bien connue dans le monde entier six ans après sa formation et les pays eurasiens cherchent à élargir leur coopération avec l'Iran, a ajouté le président de la CEE.

Notant qu'il existe des défis sur la voie de la coopération économique, a-t-il déclaré «Nous avons besoin de nouvelles approches, en particulier dans un règlement financier, et nous voulons que les acheteurs iraniens aient accès aux devises nationales dans le but de faciliter les échanges.»

Myasnikovich a déclaré que l'Union eurasienne souhaite que l'Iran ait «une vision particulière de la coopération avec l'Eurasie».

Ghalibaf, pour sa part, a exprimé la satisfaction de l’Iran à l’égard de la coopération avec les pays eurasiens, se félicitant des projets et des idées de l’Union.

Il a déclaré: «Chaque question vitale peut présenter des défis, et cette sensibilité exige que nous fournissions une feuille de route pour éliminer les obstacles à notre commerce.»

Il a déclaré que l'Iran, la Russie et certains autres pays sont actuellement confrontés à deux défis majeurs, à savoir le coronavirus et les sanctions, mais a promis que les législateurs iraniens feraient tout leur possible pour fournir les lois nécessaires facilitant une telle coopération.

Il a ajouté que la logistique et les conditions nécessaires devraient être fournies et que la question du transport, du paiement et des relations bancaires devrait être prise en considération.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 6 =