Araghchi: Ce que l'Iran va faire le 23 février ne signifie pas le retrait de l'accord nucléaire

Téhéran (IRNA) – "Personne ne peut remettre en question la bonne volonté de l'Iran à l'égard du JCPOA. Ce que l'Iran va faire le 23 février ne signifie pas le retrait de l'accord nucléaire.", a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

À la veille de la date limite pour réduire les obligations de l'Iran envers le JCPOA, Abbas Araghchi est apparu, samedi soir, dans un programme télévisé en direct afin de passer en revue les dernières évolutions concernant l'accord de Vienne.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré lors de cette interview télévisée: "Quinze rapports de l'AIEA confirment le plein respect de la République islamique d’Iran vis-à-vis le JCPOA. Cela constitue une preuve documentée et indéniable pour montrer que l'Iran a complètement réalisé ses engagements."

"Le régime sioniste s'est toujours opposé au JCPOA, et il y avait d'autres pays de la région qui se sont opposés à cet accord. Biden a annoncé qu'il est prêt à négocier avec l'Iran sous la forme du P5+1, mais il semble qu'il n'est pas encore en mesure de surmonter les tensions internes aux États-Unis.", a souligné le numéro deux de la diplomatie iranienne.

"Joe Biden a déclaré vendredi soir que les États-Unis reviendront pour négocier avec l'Iran dans le cadre du P5+1. Est-ce que les Américains pensent que nous acceptons des choses que nous n'avons pas acceptées sous la pression maximale maintenant par le biais de négociations? Si nous voulions nous conformer à ces demandes illégales des États-Unis, nous l'aurions fait sous Trump. Trump voulait seulement prendre une photo souvenir avec le président Rohani et signer un nouvel accord avec nous. Nous ne l'avons pas accepté à ce temps-là et nous ne l'acceptons pas maintenant. S'ils veulent revenir au JCPOA, cet accord n'aura ni un mot de moins ni un mot de plus.", a ajouté Araghchi.

Selon une loi votée par l'Assemblée iranienne, le 23 février 2021, la République islamique d'Iran suspendra une partie de ses engagements dans le cadre du JCPOA et mettra fin aux inspections de l'AIEA au-delà du protocole additionnel.  

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha