25 févr. 2021 à 12:26
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84243202
0 Persons
L'Iran ne retourne au JCPOA que si le côté fautif prend des mesures pratiques

Téhéran (IRNA)- L’ambassadeur d’Iran à Genève a déclaré que l’Iran ne reviendrait à ses engagements dans le cadre du JCPOA que si le côté fautif prendrait des mesures pratiques.

L'ambassadeur Esmaeil Baghaei Hamaneh a déclaré, s'adressant à la Conférence sur le désarmement parrainée par l'ONU, qu'il appartenait aux États-Unis de faire le premier pas pour sauver l'accord nucléaire iranien.

S'adressant aux responsables occidentaux, il a ajouté que demander à l'Iran de rester attaché à ses engagements est non seulement injuste, perverti et irresponsable, mais cela montre également une approche arrogante et coercitive.

En réponse aux récentes affirmations du secrétaire d'État américain Anthony Blinken, il a déclaré: «Il est ridicule que vous demandiez à l'Iran de revenir au JCPOA avec un engagement total alors que vous êtes toujours en dehors de l'accord et que vous le violez gravement.»

«Les Européens non seulement apaisent le principal contrevenant, mais ne remplissent pas non plus leurs obligations», a-t-il ajouté.

Soulignant que l'Iran est fatigué des discours des autres parties et les exhorte maintenant à simplement agir et à honorer leurs engagements, il a déclaré que les États-Unis doivent prendre des mesures de représailles et de modification, rester attachés au JCPOA, puis l'Iran réagira positivement et immédiatement.

Hamaneh a noté que l'Iran est victime d'armes de destruction massive qui continue de souffrir des blessures chimiques de Saddam Hussein.

«La seule garantie pour empêcher l'utilisation de telles armes est leur destruction complète et irréversible par les pays utilisant et possédant ces armes», a-t-il ajouté.

Il a accusé les Etats-Unis et ses alliés occidentaux de soutenir le régime sioniste et de l'équiper d'armes nucléaires.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 7 =